François Félix

Alors que la FNPHP (Fédération Nationale des Producteurs de l’Horticulture et des Pépinières) prépare son 72e congrès sur l’optimisme et le rayonnement de la production française,  son Président, François Félix se félicite d’un certain renouveau pour gagner de nouvelles parts de marché : achats locaux, alliances commerciales entre producteurs, prise de conscience  des prescripteurs, appels d’offres détaillés…

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 173 Juin-Juillet 2016, abonnez-vous

François Félix : « les producteurs français ne sont pas plus chers que la concurrence »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *