Des matériaux ‘mimétiques’ s’invitent dans les espaces piétons !

pavage

Difficile, il est vrai, de ne pas être conquis par le réalisme saisissant d’un platelage en bois, a priori, confectionné uniquement à partir
de béton, d’un mur à l’aspect crépi composé de fibres de verre,
ou d’une pierre naturelle qui s’avère être ‘reconstituée’… Présents
dans l’espace public piéton, principalement en tant que revêtements,
ces matériaux, dits ‘mimétiques’, en représentent d’autres
et à la perfection, les inconvénients en moins (glissance, gélivité,
défauts de teinte…).

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 175 Octobre 2016,
abonnez-vous

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *