arbres

La restriction des usages phytosanitaires qui va bientôt s’imposer
par la loi conduit les collectivités comme tous les propriétaires
d’espaces paysagers à s’interroger sur l’évolution des pratiques,
tant en ce qui concerne la conception des projets, qu’en matière
de gestion. Si cette loi s’applique aux espaces verts et aux voiries,
elle s’applique donc également aux arbres qui les agrémentent
Quels sont donc les enjeux pour l’arboriculture d’ornement ?

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 175 Octobre 2016,
abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La gestion des arbres urbains à l’heure
du “zéro phyto” :
quels enjeux
pour l’arboriculture d’ornement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *