Olivier Razemon : “Les villes se meurent…”

razemon

Après la publication de son ouvrage intitulé ‘Le pouvoir de la pédale’, véritable plaidoyer pour la petite reine en ville, le journaliste et auteur Olivier Razemon, spécialisé dans les transports et les questions d’urbanité, dénonce, dans son tout dernier livre ‘Comment la France a tué ses villes’, le phénomène de dévitalisation des centres-villes, le fameux syndrome des vitrines vides. Entretien et analyse.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *