toiture-vgetale

Longtemps, la palette végétale des toitures a été associée
aux seuls sedums qui, réputés pour leur résistance, ont conduit
à une uniformisation de leur aspect. S’ils sont efficaces
dans certaines conditions, il ne faut pas pour autant négliger
d’autres végétaux qui permettent de créer des couverts tapissants
et esthétiques. François Lassalle, directeur R&D de Sopranature
délivre quelques conseils pour définir vos palettes en connaissance
de cause !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Toitures végétalisées : quelle palette végétale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *