carburants

Les acteurs de la ville durable ont-ils bonne conscience ? Alors qu’ils plantent des arbres pour capter du carbone atmosphérique et rafraîchir la ville, ces derniers entretiennent l’espace public avec des engins thermiques certes efficaces, mais consommateurs en énergie fossile et potentiellement dangereux pour la santé de l’utilisateur. Un comble. Il est temps d’opter pour des carburants alternatifs : essence alkylate, diesel ‘propre’…

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Quelles sont les alternatives durables aux carburants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *