Arnaud Travers :
“sublimer le végétal…
Place à la qualité”

travers

Terminé le ‘French bashing’, qui consistait à se détourner parfois
de la production horticole française, pourtant digne et fidèle
aux besoins exprimés ? Assurément. Aujourd’hui, à l’occasion
notamment d’évènements ‘jardin’, des pépinières nationales vendent
l’excellence d’un savoir-faire à travers des compositions
remarquables. Convaincu de l’expertise française, Arnaud Travers,
directeur des pépinières éponymes et président de l’association
Plantes et Cultures, exprime son enthousiasme. Rencontre.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *