Comment une Ville moyenne peut-elle reprendre en main
son urbanisme ?

debat

A travers un projet urbain qualitatif, acceptable sur le plan financier,
et qui ne se résume pas à une juxtaposition d’actions individuelles
mais bel et bien à une vision d’ensemble du territoire. C’est en tout
cas les enjeux de l’étude réalisée par l’architecte et urbaniste
Caterina Aurel pour la Ville de Millau, en proie à la paupérisation
et au dysfonctionnement du centre-ville. Avec pour point de départ :
le mobilier urbain, qui présuppose, au-delà de son aspect purement technique, une gouvernance urbaine forte et un fonctionnement
global cohérent de l’espace public.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *