La phrase

Daniel_Boulens«La revégétalisation doit nous permettre de rafraîchir, d’avoir de l’ombre et d’améliorer la biodiversité » soutient Daniel Boulens, directeur des espaces verts de la Ville de Lyon et co-organisateur des journées ‘Ville Verte’ (Salon Paysalia).

Alors que le salon Paysalia 2017 approche à grands pas, il est temps de s’intéresser de plus près aux journées Ville Verte. Pendant quatre jours (du 6 au 9 décembre), les participants pourront découvrir les dessous des espaces verts lyonnais autour des thématiques de la santé et du bien-être. « L’aménagement des villes est en train d’évoluer avec l’impact des changements climatiques et les nouvelles normes environnementales. Revégétaliser les villes est un enjeu primordial. Ce verdissement peut être multiforme et concerne autant les espaces verts que les bâtiments. Notre but est, bien sûr, de limiter l’impact du réchauffement climatique. Nous le savons, les villes sont mises en cause dans le phénomène de réchauffement climatique. C’est notamment le cas pour les métropoles, à cause de leurs activités et de la concentration de population. La revégétalisation doit nous permettre de rafraîchir, d’avoir de l’ombre et d’améliorer la biodiversité. Les journées Ville Verte ont été créées pour envisager, ensemble, des stratégies végétales afin d’améliorer le bien-être et la qualité de vie des habitants. Nous ne sommes plus dans l’aspect seulement esthétique du végétal, mais dans l’étude de ses bienfaits à l’échelle humaine » indique Daniel Boulens, directeur des espaces verts de la ville de Lyon et co-organisateur de ces journées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *