Kompan

Rénovation des aires de jeux : analyser le problème avant d’agir !

Rénover un sol amortissant dégradé ou des équipements à bout de souffle à l’heure des baisses budgétaires n’est pas si simple : il s’agit de minimiser les dépenses, d’engager des travaux tout en respectant les normes de sécurité en vigueur, et de maintenir l’attractivité du site par des couleurs chatoyantes, des structures qui donnent ‘envie’… Doit-on faire appel à des prestataires ou faire confiance à la régie ? Dans tous les cas, comment s’y prendre ? Faut-il rénover l’intégralité de l’aire de jeux ? Eléments de réponses.

Les signes ne trompent pas : un sol amortissant fissuré, bullé, décollé en périphérie, sur lequel le gestionnaire de l’espace public ne sait plus s’il est jaune, rouge, vert ou cramoisi sans consulter les dossiers techniques, ou bien encore des structures aux couleurs délavées, dégradées de bas en haut… Il faut agir. Mais tout ne se répare pas avec un pinceau et un tube de colle ! Le problème est plus sérieux, il en va de la sécurité des plus jeunes, de la crédibilité du site aux yeux des citadins et, bien évidemment, des moyens financiers mis à disposition par la collectivité pour rénover les aires de jeux existantes. Cependant, il est possible de rénover une aire de jeux, du moins partiellement, avec un minimum de dépenses en suivant la règle suivante : analyser le problème avant d’agir ! Car dans certains cas de figure, rénover n’est pas toujours la meilleure option…

Lire l'article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *