Programmateurs ‘Wifi’ : l’arrosage intelligent
et facile !

wifi
Pour raccorder un programmateur, il suffit de brancher le réseau 220 volts ou le transformateur au bornier, où sont aussi raccorder les câbles des électrovannes, de 9 ou 24 volts.

Quel gestionnaire n’a jamais rêvé de contrôler des programmateurs à distance, n’importe où, n’importe quand, à l’aide d’un simple smartphone ? Aujourd’hui, les fabricants ont compris
cet engouement et proposent désormais sur le marché
des programmateurs ‘Wifi’, accessibles et contrôlables
depuis le web ou un smartphone.

En rappel, un programmateur est un organe de mémoire et de commande autonome qui déclenche à distance des électrovannes (ou des arroseurs à électrovanne incorporée) en fonction de l’heure d’arrosage choisie et du temps défini pour chaque voie. Il peut être à piles, sur secteur, relié à une gestion centralisée par radio ou, dorénavant, contrôlé par Wifi.
En plein développement, les programmateurs Wifi, grâce à leur modem intégré, permettent à tout moment et à tout instant d’accéder en temps réel aux informations d’arrosage sur le web, via une application ou un cloud, sous réserve que l’utilisateur soit dans le ‘champ’ d’une boxe internet et, plus généralement, que la commune soit intégralement couverte par un réseau Wifi. Ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle ; la Smart City a encore du progrès à faire afin d’amplifier les spots Wifi dans toutes les villes.

hunter
En présence d’un programmateur Wifi, l’utilisateur peut programmer, modifier et vérifier les paramètres d’arrosage à distance.

Intérêts

Les avantages d’un programmateur Wifi sont multiples. Tout d’abord, l’utilisateur interagit avec le programmateur quand il veut et où il veut, depuis la cabine de son tracteur ou bien encore dans les bureaux des services techniques, assis confortablement face à son bureau. A distance, il peut programmer, modifier et vérifier les paramètres d’arrosage. En parallèle, les données ‘terrain’ sont également disponibles sur le smartphone/tablette : fuites d’eau, informations en temps réel provenant des sondes connectées ou des débitmètres… Ainsi, l’utilisateur économise non seulement des temps de trajets superflus, mais aussi et surtout, de la ressource en eau et des budgets consacrés au fonctionnement de l’arrosage. Les collectivités ont donc tout à y gagner, d’autant plus qu’un programmateur traditionnel peut évoluer en programmateur Wifi en raccordant une simple ‘clé’ spécifique à cet usage.

solem
Cette année, Solem présentera le programmateur ‘Smart-Is’, fonctionnant en Bluetooth ‘et’ Wifi.

Installation

Qu’il s’agisse d’un programmateur traditionnel ou Wifi, l’installation est identique. Les étapes de mise en route et sous tension sont :
• fixation du programmateur : vissé au mur du local technique, le programmateur doit bien évidemment être accessible. En présence d’un programmateur indoor, les murs ne doivent pas être trop épais, au risque de perturber la communication internet avec les équipements d’arrosage. Le cas échéant, des amplificateurs Wifi peuvent être installés ;
• raccordement : il suffit de brancher le réseau 220 volts ou le transformateur au bornier du programmateur, où sont aussi raccorder les câbles des électrovannes, de 9 ou 24 volts. Certains modèles fonctionnent avec des piles 9 V mais sont limités en nombre de stations. En parallèle, le compteur d’eau et la sonde de pluie, coupant l’arrivée d’eau en cas d’épisodes pluvieux, sont branchés au programmateur. Les réglages météorologiques sont automatiques et modifient les durées d’arrosage au quotidien, jusqu’à générer des économies d’eau de l’ordre de 30 %, voire plus ;
• fonctionnement : lors de la mise sous tension du programmateur, une interface s’ouvre et lance la recherche des réseaux Wifi situés à proximité. Après sélection, un mot de passe permet de finaliser la connexion du programmateur au réseau, qui sera identifié par une adresse IP. A partir de là, l’utilisateur pourra contrôler l’arrosage… A condition de télécharger une application spécifique sur son smartphone ou sa tablette, ou de se diriger sur le cloud du fabricant. En principe, les programmateurs Wifi sont compatibles avec les logiciels de gestion du marché. Enfin, des services restent payants (si multiplication du nombre d’utilisateurs, augmentation du nombre de stations contrôlées…) ;
• programmation : selon les besoins de l’utilisateur, celui-ci effectue son propre paramétrage sur l’interface numérique dédiée : durée et heure d’arrosage, nombre d’électrovannes à gérer… Rien de plus simple. De quoi réaliser d’importantes économies dès la première année d’utilisation !

capteur
Smartphone ou tablette en main, l’utilisateur pourra programmer et modifier à distance, peu importe où il se trouve et quand, son ou ses programmes d’arrosage. Il recevra aussi des données ’terrain’ : alertes météo, fuites d’eau… Plus besoin de se déplacer, hormis pour les contrôles réguliers.
rain-bird
Un programmateur traditionnel peut évoluer en programmateur Wifi en raccordant un simple ‘clé’ spécifique à cet usage (ici Module Wifi LNK).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *