La phrase

38-ok

Il faut casser les frontières de l’urbanisme, qui ne consiste pas seulement à concevoir la ville, mais à prendre soin aussi bien de nos espaces publics que de nos paysages, qui ont en grand besoin soutient Pierre Veltz, lauréat du Grand Prix de l’Urbanisme 2017.

En savoir plus

Aux dires de Pierre Veltz, la France est une gigantesque métropole, une ville à elle seule, maillée de petits et de grands territoires, de petites et de grandes communes. « Mais aujourd’hui, la France a un problème d’urbanisme. Il faut casser les frontières de l’urbanisme, qui ne consiste pas seulement à concevoir la ville, mais à prendre soin aussi bien de nos espaces publics que de nos paysages, qui ont en grand besoin. Je suis parfois horrifié par les entrées de ville, les aménagements de proximité sont médiocres… ». D’autant plus que la situation est différente en Italie, en Suisse, en Allemagne ou en Espagne, qui réussissent mieux que la France à préserver leurs territoires, notamment en ce qui concerne les zones commerciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *