Loi Gemapi : une logique globale pour une gestion intégrée de l’eau

La loi Gemapi concentre dans les mains du bloc communal les compétences, aujourd’hui morcelées, de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations. La renaturation des milieux aquatiques permet en effet de lutter contre les inondations,
et réciproquement, l’urbanisme des dernières décennies ayant bien souvent corseté les lits des rivières et construit dans les zones inondables, limitant alors les surfaces d’expansion des crues.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2018, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *