Mikaël Mercier : “il faut passer en mode ‘business’ !”

Succédant à Benoît Ganem à la présidence de l’Interprofession de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage VAL’HOR, Mikaël Mercier, issu du collège production, présente sa feuille de route pour les trois ans à venir. Parmi ses objectifs : établir une nouvelle gouvernance, garder le cap pour assurer la croissance des marchés, porter davantage vers le haut le ‘triptyque français’ (producteurs, concepteurs, entreprises du paysage) et hisser le paysage au rang de solution et non d’accessoire pour la ville.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2018, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *