Savoir intégrer des avances dans les marchés publics (partie 3)

Le droit des marchés publics prévoit trois types d’avances dont le but est d’aider les entreprises à préfinancer les marchés qu’elles obtiennent. Après avoir fait le point sur l’avance de 5 %, avance la plus courante, cet article expose les autres possibilités d’avance.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2018, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *