Des gestionnaires d’espaces publics ne savent pas ce qu’est une eau usée traitée !

Oui 36 %
Non 32 %
Qu’est-ce qu’une eau usée traitée ? 31 %

A la lecture des résultats, les réponses sont partagées. Entre les partisans de l’eau usée traitée et ceux qui préfèrent l’eau des forages, il y a les gestionnaires d’espaces publics qui ne connaissent pas cet usage. Pour infirmation, il s’agit d’une eau qui, au lieu d’être rejetée en sortie de station d’épuration, est récupérée pour arroser des cultures. En France, seulement 0,1 % du volume global des eaux usées traitées est réutilisé. La marge de développement est donc importante. L’irrigation agricole représente à elle seule 50 % de l’utilisation de ces eaux, et l’arrosage des parcours de golfs, près de 30 %. L’arrosage des espaces verts est à la traîne : à peine 8 % des cas recensés. Pourquoi un tel désintéressement ? L’ignorance certainement, mais aussi deux autres obstacles qui expliquent une certaine réticence pour cette ressource : le prix, certes beaucoup moins élevé que l’eau du réseau, mais toujours plus onéreux aux yeux des gestionnaires qu’un prélèvement direct dans le milieu naturel ou la récupération des eaux de pluie (ceci dit, les eaux usées traitées sont parfois gratuites !) ; et le fait que la France, soumise malgré tout à des épisodes de sécheresse plus prononcés, est encore peu confrontée à la rareté de la ressource. Enfin pour l’instant…

Sondage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *