Une forte densité de verdure multiplie aussi par trois l’activité physique des citadins et réduit le risque d’obésité de 40 %.

Source : Jacquet, 2011.

40

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *