D’une hauteur moyenne de 2 à 4 m, cette plante invasive, apparemment inoffensive, est redoutée à cause de sa sève phototoxique, pouvant provoquer de graves brûlures et lésions cutanées. Présente aux bords des rivières, sur le bas-côté des routes mais aussi dans les jardins privés et publics, elle fleurit en juin/juillet, le moment opportun pour éliminer les poches de graines non matures. L’ombelle principale, d’environ 50 cm de diamètre, se compose de 50 à 150 rayons, qui portent chacun une ombellule. La lutte contre cette invasive, dotée de feuilles gigantesques, nécessite des équipements de protection appropriés.

La berce du Caucase : une plante dangereuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *