Broyeurs : performance, autonomie et nouveautés

Rien ne se perd, tout se transforme… Réduisant des volumes de branches jusqu’à 10 fois selon les modèles, ces machines valorisent au mieux les broyats obtenus en paillage, compost, engrais BRF ou plaquettes de chauffage. Encore faut-il choisir le bon broyeur, adapté aux besoins de l’utilisateur. D’autant plus que les dernières générations facilitent le travail des opérateurs : des machines se ‘gèrent’ toutes seules, certaines sont réellement tout terrain, d’autres misent sur des rendements très élevés… Laquelle sera la vôtre ?

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *