L’administration pouvait donner un droit d’occupation du domaine public sans mise en concurrence. Ce temps est révolu et pose de nombreux problèmes dans l’occupation de l’espace public. Les opérations importantes peuvent être impactées par la nouvelle règlementation.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Domaine public et mise en concurrence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *