Patrimoine arboré menacé, comment lutter ?

On assiste actuellement à une augmentation de la diversité et des populations de ravageurs qui mettent à mal notre patrimoine arboré. Charançon rouge, mineuse du marronnier, processionnaires du pin et du chêne… tous s’attaquent aux formes paysagères patrimoniales qui dessinent nos villes et nos campagnes. D’intérêt public, la lutte est nécessaire et soumise à des réglementations précises, qu’elle soit mécanique, biologique ou encore chimique, cette dernière s’inspirant de processus naturels.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2018, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *