Un seul bloc moteur, plusieurs outils, plusieurs usages !

Tous les accessoires du Powercoup PW2 d’Infaco peuvent être fixés sur une perche, fixe ou télescopique, ou directement sur la poignée.

En observant les professionnels passer d’une machine à une autre, nécessitant en outre un investissement pour chacune d’entre elles, des fabricants d’outils électroportatifs ont eu l’idée de concevoir un seul bloc moteur à batterie, capable de se connecter rapidement à une multitude d’accessoires : taille-haies, perche d’élagage, tête de débroussailleuse, balai rotatif, ‘dresse bordures’… Des outils polyvalents, gages d’économie et de productivité, à mettre entre toutes les mains vertes !

De drôles de machines, ressemblant étrangement au manche sectionné d’une débroussailleuse, sortent des camions et des fourgonnettes. Dépourvus à leur sommet d’accessoires de coupe ou de taille, ces outils portatifs, de 3 à 5 kg en main, se distinguent individuellement par un bloc moteur monté à l’arrière (batterie intégrée ou portée dans le dos), une gâchette à vitesse variable (selon la pression), un arbre d’entraînement en acier, une poignée réglable et un mécanisme d’assemblage. A entendre les professionnels du paysage qui s’apprêtent à passer à l’action, cette machine est capable de remplir une multitude de tâches, y compris en hauteur. En effet, tout repose sur les différents accessoires qui seront connectés au mécanisme d’assemblage. Besoin de tronçonner, tailler, débroussailler, balayer… ? A chaque opération correspond un outil. C’est tout l’intérêt de ces machines multifonctions : un seul bloc, plusieurs outils, plusieurs usages ! De quoi optimiser la productivité des professionnels, qui n’ont plus à transporter et utiliser tout un panel d’outils motorisés, nécessitant par ailleurs un entretien individuel. Les outils multifonctions à batterie sont aussi plus ergonomiques (moins bruyants et 30 % plus légers par rapport à leurs homologues thermiques).

Le bloc moteur PH600 d’Oregon peut être équipé d’une tête de débroussaillage, d’un guide de chaîne… et, nouveauté 2019, d’une brosse de nettoyage et d’un cultivateur.

Puissance et autonomie

Etant alimentés par un moteur à batterie, ces outils font poser question : sont-ils puissants et autonomes ? Objectivement, sans atteindre les performances maximales des outils spécifiques à moteur thermique, par exemple la vitesse de rotation de chaîne des meilleures élagueuses, les machines multifonctions rivalisent avec la plupart des références à batterie du marché. D’autant plus que les principales caractéristiques techniques sont conservées. Par exemple, le bloc moteur ‘Ego Power+’ de la société Ego, distribué par Iseki, peut s’équiper du taille-haies HTA2000, présentant un écart de coupe de 26 mm, un lamier de 51 cm… Idem chez Oregon, avec la tête d’élagage PS600, dotée d’un guide de 25 cm et adaptable sur le bloc moteur PH600. Bref, la longueur des guides de chaîne, des lames de taille-haies, les capacités de coupe ou bien encore les éléments de débroussaillage sont identiques aux machines à batterie spécifiques.
Question autonomie, tout dépend de la capacité de la batterie insérée à l’arrière du bloc moteur ou portée dans le dos, mais aussi des conditions de travail (matériel végétal humide, sec, dense…) et de l’outil fixé. Autonomie affichée par les fabricants : entre 30 minutes et 9 heures, le maximum étant attribué au taille-haies, moins énergivores. Certains fabricants parlent également de nombre de coupes par charge. Exemple : 4 200 coupes de 3 cm de diamètre pour le modèle Powercoup PW2 d’Infaco équipé d’une tête d’élagage. D’où l’intérêt d’emporter plusieurs jeux de batteries chargées sur les chantiers, comme le ferait les inconditionnels des outils thermiques avec leur bidon d’essence.

Puissant et robuste, le système multi-outils ‘Ego Power+’ de la société Ego, peut s’équiper d’un ‘dresse bordures’, muni d’une lame rotative de 20 cm, pour déligner un parterre de gazon, un massif, une terrasse…

Avec ou sans perche

Bien que la plupart des accessoires soient de longueur fixe, s’additionnant avec celle du bloc moteur (moins d’un mètre), les fabricants proposent des kits d’extension. Sans perturber l’équilibre général de la machine, ces ‘rallonges’ (tubes) augmentent leur portée jusqu’à environ 3 m, voire 4 m chez le fabricant Wolf avec la machine OTM2A+TER2. Un équipement très pratique lorsqu’il s’agit de travailler en hauteur et d’atteindre, par exemple, des branches inaccessibles ou le sommet d’une haie sans avoir à sortir l’échelle.
Au lieu de proposer un outil multifonctions ‘classique’, doté d’un bloc moteur arrière et d’un arbre d’entraînement dans son prolongement, des fabricants, à l’image d’Infaco, proposent une poignée, semblable à une tronçonneuse traditionnelle dépourvue de guide, sur laquelle peuvent se connecter directement les accessoires, avec ou sans perche intermédiaire (fixe ou télescopique). L’ensemble est plus compact.
Références

Connectée au bloc moteur OTM2A d’Outils Wolf, la perche
d’élagage et la rallonge augmentent la portée jusqu’à 4 m !

• Multi-outils ‘Ego Power+’ d’Ego : doté d’un bloc moteur couplé à 5 accessoires différents, cet outil à batterie Arc Lithium de 56 V fournit toute la puissance requise pour réaliser une multitude de tâches. Il possède une sélecteur à deux vitesses (avec verrouillage de sécurité), un arbre d’entraînement en acier de 7 mm et une poignée réglable. Poids : 2,7 kg. Parmi les accessoires disponibles : le taille-haie HTA200 de 51 cm de long (écart de coupe de 26 mm), la perche d’élagage de 25 cm (vitesse de chaîne : 15 m/s), la débroussailleuse à fil STA1500 de 38 cm de large, la débroussailleuse à lame BCA1200 (3 côtés réversibles), et le ‘dresse bordures’ EA0800 (idéal pour déligner des bordures de massif, de terrasse…). Un tube de rallonge en fibre de carbone est proposé.
• ‘Powercoup PW2’ d’Infaco : caractérisé par une poignée compacte, la PW2, fonctionnant avec la batterie des sécateurs Electrocoup F3005, F3010, F3015 ou la batterie lithium L810B, peut s’équiper de plusieurs outils (9 au total) : élagueuse, taille-haies (double ou simple), scie, bineuse… Tous sont adaptables sur des perches télescopiques ou fixes. Son autonomie est variable (exemple : 3 à 9 h pour le taille-haies). Poids : 2,4 kg. Niveau de pression sonore : 76 dB.
• Multi-outils PH600 d’Oregon : ce bloc moteur de 4,4 kg (batterie incluse) est le support de 6 accessoires : un coupe-bordure ST600 de 5 500 tr/min (36 cm de diamètre de coupe), un taille-haies HT600 de 38 cm de long (écartement des dents de 15 mm), une tête de débroussaillage ST600 avec une lame de 22 cm, une tête d’élagage PS600 de 25 cm de long (chaîne Oregon 1/4 25AP), un cultivateur de 25 cm de large (pour travailler le sol) et un balai rotatif en fibres de nylon, très utile pour nettoyer les surfaces minérales.
• OTM2A d’Outils Wolf : distingué par une poignée et un accélérateur orientés vers le haut, ce bloc moteur alimente toute une gamme d’accessoires : le taille-haies orientable TX2, la débroussailleuse à lame TD2 composée de 3 dents en acier, la débroussailleuse à fil de coupe ‘Tap&Go’ de 2 mm de diamètre, et une perche élagueuse de 25,4 cm de long. Une rallonge de 85 cm de long est également disponible. Poids : 5,4 kg.
Reste aux professionnels avertis de sélectionner l’outil multifonctions qui leur conviendra !

Assemblage des accessoires

Les fabricants ont tout prévu. Que ce soit une tête
d’élagueuse, de débroussailleuse… ou un kit d’extension,
la procédure d’assemblage des accessoires avec le bloc moteur ou la perche ne nécessite aucun outil. Bien souvent, un système d’emboîtement mâle-femelle permet de connecter les accessoires. Une molette extérieure à visser ou clipser vient solidariser et sécuriser l’ensemble.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2019, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *