Outils à batterie : quoi de neuf ?

La débroussailleuse Ego BCX3800E affiche une autonomie de 5 à 7 h selon le type d’utilisation. Grâce à son arbre en fibre de carbone, cette machine de 6,5 kg est incroyablement solide, légère et possède un niveau de vibration très bas.

Poussés par la demande croissante des professionnels du paysage en matière d’outils à batterie à la fois fonctionnels, puissants et autonomes, les fabricants proposent aujourd’hui de nouvelles gammes et technologies, rivalisant ainsi, voire surpassant pour certains modèles d’ores et déjà disponibles, les performances des outils thermiques, qui restent malgré tout indispensables dans le parc matériel des collectivités. Entre les puristes du thermique qui s’engagent pour la première fois dans la voie de l’électrique et les inconditionnels des outils à batterie, de plus en plus nombreux, voici un tour d’horizon des dernières créations et produits phares des machinistes.

Peu bruyant (moins de 77 dB), le souffleur à batterie 550IBTX d’Husqvarna se distingue par une vitesse de soufflerie et un débit d’air élevés. Un mode ‘booster’ offre un supplément de puissance (15,6 m3/min).

Bien que silencieux en toutes circonstances, les outils à batterie font aujourd’hui grand bruit dans le secteur du paysage. De l’aveu des fabricants, il n’y a rien d’étonnant à cela, surtout au regard des dernières nouveautés produits diffusées actuellement sur le marché. L’offre est conséquente, diverses (toutes les catégories de produits sont concernées), les machines n’ont jamais été aussi performantes, aussi bien en termes de puissance que d’autonomie, et leur coût global (maintenance, demande énergétique faible, réduction drastique des Troubles Musculo-Squelettiques, donc moins d’absences de jardiniers qui s’avèrent coûteuses pour les entreprises et les collectivités…) est très avantageux pour les professionnels. Aujourd’hui, absolument rien ne les incitent à se détourner des outils à batterie, surtout que les fabricants rivalisent d’ingéniosité et d’inventivité pour proposer ce qu’il se fait de mieux.

Les trois nouveaux modèles de tondeuses à conducteur marchant (Gi 44 P, Gi 48 P et Gi 48 T), signés Oleo-Mac, fonctionnent avec une ou deux batteries simultanément. Leurs points forts : un carter en acier, une hauteur de coupe centralisée, un système de coupe 4 en 1 (ramassage, éjection arrière, latérale et mulching) … Le modèle Gi 48 T (photo) dispose d’un avancement tracté.

Tondeuses à conducteur marchant

Référence sur le marché des tondeuses à batterie et à conducteur marchant, le constructeur italien Grin propose deux nouveaux modèles : Grin BM37-82V et Grin BM46-82V qui, comme les autres tondeuses de la marque, ont la capacité de ‘pulvériser’ l’herbe en fines particules. “Ces deux modèles, logiquement dépourvus de bac de ramassage, sont équipés du moteur brushless Briggs&Stratton, alimenté par une batterie aux ions de lithium de 82 V. Ils déploient une puissance de 1,5 kW, ce qui leur permet d’atteindre des niveaux de prestations élevées qui n’ont rien à envier aux moteurs thermiques, le bruit et l’essence en moins ! Pour une optimisation intelligente de la durée de la batterie, l’électronique interne permet aussi une variation du régime moteur en fonction des conditions de tonte et des besoins énergétiques de la machine” précise Nadège Chaussis, responsable produits chez Grin. De son côté, l’entreprise Emak vient de lancer trois nouveaux modèles selon la superficie des surfaces à tondre : Gi 44 P, Gi 48 P et Gi 48 T, fonctionnant avec une ou deux batteries. “Elles disposent des mêmes avantages que les modèles thermiques sans les contraintes d’entretien (vidange, nettoyage de la bougie et du filtre à air…). Leurs points forts : un carter en acier, une hauteur de coupe centralisée, un système de coupe 4 en 1 (ramassage, éjection arrière, latérale et mulching), des roues de grandes dimensions (modèles Gi 48 P et Gi 48 T) et un avancement tracté (modèle Gi 48 T)” détaille Coralie Umbrecht, du service communication d’Emak. Tondeuses toujours, l’entreprise Stiga propose pas moins de 8 nouveautés pour cette année, notamment le modèle Combi 55 SQ DAE. D’une puissance de 1 500 W, cette machine à deux batteries synchronisées ramasse (bac mixte de 70 L), mulche et éjecte (derrière et sur le côté) ! D’une largeur de coupe de 53 cm, elle possède un carter en acier galvanisé, un guidon avec commande et affichage digital intégrés, un variateur de vitesse électrique… Que des avantages.
Enfin la société EGO distribuée par ISEKI France propose une large gamme de tondeuses en 56V avec cette année deux nouveautés en entrée de gamme à savoir la LM1701E poussée et la LM1903E-SP autopropulsée toutes les deux équipées, comme l’intégralité de la gamme EGO, de batteries 56V.

Le taille-haies HT 1 200 de Kubota est puissant et autonome sur une journée de travail. Il affiche un ratio élevé vibrations/capacité de coupe et offre un système antiblocage des lames particulièrement efficace. La poignée est orientable à 90°.

Souffleurs

Un vent nouveau souffle chez les constructeurs, en particulier chez Husqvarna, qui a récemment mis sur le marché le souffleur à batterie 550IBTX. Aux dires de Déborah Dréan, responsable de la communication de la célèbre marque, “cet outil est équivalant à un souffleur thermique de 50 cc”. Et de préciser : “très puissant et performant, ce souffleur avec batterie à dos se distingue par une vitesse de soufflerie et un débit d’air élevés. Un mode ‘booster’ offre un supplément de puissance (15,6 m3/min). Il peut être utilisé sous la pluie (IPX4). Simple d’utilisation, son démarrage est instantané et son variateur de vitesse permet d’adapter la vitesse selon la tâche à accomplir. Chaque commande est réalisée à portée de main via son nouveau clavier. Grâce à son harnais, il bénéficie également d’une parfaite répartition du poids qui le rend agréable à utiliser. Particulièrement silencieux, son utilisation est idéale en milieu urbain. Le souffleur est équipé d’une position parking de la buse pour faciliter son transport et son rangement”. Emissions sonores affichées : 77 dB ! Un beau et silencieux produit. Enfin, Emak n’est pas en reste avec le souffleur à batterie BVi 60. Ses points forts : la présence d’un régulateur de vitesse d’air, ergonomique et maniable, et une répartition équilibrée des masses.

Pellenc propose désormais une gamme d’outils à batterie embarquée extrêmement maniables, nommée ‘Alpha’. Déjà disponible, le coupe-herbe/débroussailleuse Excelion Alpha fonctionne pendant près de 3 h (avec batterie 520). Poids total (avec carter et la tête de coupe ‘Alpha Cut’) : 3,6 kg.

Tronçonneuses et élagueuses

Toutes les entreprises du secteur se positionnent favorablement dans la catégorie des tronçonneuses et des élagueuses à batterie. Cette année, l’entreprise Dolmar (Makita) arrive en force sur le marché avec l’élagueuse AS1925, la ‘petite dernière’ issue de la plateforme 18 V, qui comptabilise, à ce jour, plus de 200 machines. Dotée d’un guide de 25 cm, cet outil possède une vitesse de chaîne de 24 m/s. Une fonction ‘boost’ augmente le couple de la machine, notamment pour couper des branches épaisses (30 secondes de fonctionnement). D’une prise en main déconcertante, avec seulement 3,3 kg, l’élagueuse, équipée également d’une poignée Soft Grip, fait partie de ces outils portatifs légers et maniables.
Rappelons également, et c’est d’autant plus vrai pour cette catégorie de produits, que les tronçonneuses démarrent facilement, sans avoir besoin de tirer un quelconque lanceur. Leur durée de fonctionnement est comprise entre 30 minutes et 12 heures (batterie à dos).

La nouvelle tondeuse à conducteur marchant BM46-82V de Grin, volontairement sans bac de ramassage en raison de ses capacités à ‘pulvériser’ l’herbe, déploie une puissance de 1,5 kW. Pour une optimisation intelligente de la durée de la batterie, l’électronique interne permet une variation du régime moteur en fonction des conditions de tonte et des besoins énergétiques de la machine.

Taille-haies

A mesure des progrès effectués par les motoristes (transmission améliorée, moteur brushless, poignées ergonomiques…), les taille-haies à batterie s’imposent majoritairement dans le parc matériel des professionnels, y compris chez les inconditionnels de la cisaille ! Silencieux, maniables, peu énergivores, ces outils avalent des kilomètres de haies, parfois jusqu’à 300 m/heure, tout en assurant une coupe nette et sans avoir à générer des mouvements répétés. C’est l’exemple du taille-haies HT 1 200 de Kubota. “Puissant et pleinement autonome sur une journée de travail, ce taille-haie affiche le meilleur ratio vibrations/capacité de coupe et offre un système antiblocage des lames extrêmement efficace. Il est donc très apprécié des professionnels des espaces verts, d’autant que sa légèreté et son fonctionnement sans odeur renforce le confort d’utilisation. L’équilibrage parfait de l’outil, l’interchangeabilité des lamiers en fonctions des besoins et la connexion rapide de liaison de la batterie simplifient l’usage. En particulier la poignée orientable à 90°, qui facilite le travail à la verticale et le faible niveau sonore, permettant de commencer le travail de taille plus tôt le matin” détaille François Labille, manager chez Kubota. Même principe chez Stihl, avec le taille-haies HSA 94. Son lamier garantit des performances de coupe à toute épreuve, grâce à des lames doubles à doubles tranchants découpées au laser et affûtées à la meule diamantée. Il bénéficie d’un rapport poids/performance inédit, une cadence de coupe supérieure et constante même sous les charges les plus difficiles, un carter en magnésium aussi robuste que léger. Avec sa batterie dorsale 36 V ‘Stihl AR’, disponible en 3 versions (capacités de 626, 916 ou 1 148 Wh), couplée à un faible poids, le HSA 94 autorise de longues et efficaces sessions de travail. La poignée multifonctions rotative sur 180° assure un travail confortable et rapide dans toutes les configurations. EGO, quant à lui, lance un nouveau modèle cette année le HT2410E et complète son offre taille-haies par le sculpte-haies CHT2001E qui, grâce à sa batterie 12V, offre une machine très légère et une autonomie de 3 à 5 heures.

L’élagueuse AS1925 de Dolmar est munie d’un guide de 25 cm. Cet outil possède une vitesse de chaîne de 24 m/s. Une fonction ‘boost’ (30 secondes de fonctionnement) augmente le couple de la machine, notamment pour couper des branches épaisses.

Débroussailleuses

D’une puissance de 1 500 W, la tondeuse Combi 55 SQ DAE de Stiga, à deux batteries synchronisées, ramasse (bac mixte de 70 L), mulche et éjecte (derrière et sur le côté) ! D’une largeur de coupe de 53 cm, elle possède un carter en acier galvanisé, un guidon avec commande et affichage digital intégrés, un variateur de vitesse électrique…

Innovation cette année, Pellenc a développé une nouvelle gamme d’outils, nommé ‘Alpha’, dont les batteries ne sont plus portées dans le dos mais embarquées directement dans la machine. “Nos batteries portatives, qui ont fait toute notre réputation, permettent d’assurer sans problèmes une journée complète de travail. Cependant, on s’est aperçu qu’un bon nombre de professionnels utilisaient leurs outils à batterie de manière ponctuelle. La batterie dorsale était une frein pour eux. Il n’avaient pas besoin d’une autonomie très élevée. C’est dans ce contexte que l’on a développé la gamme ‘Alpha‘, où la batterie est embarquée directement dans l’outil pour une autonomie d’environ 3 h (avec la batterie 520). On est finalement dans un secteur de marché entre les outils de finition et ceux à batterie dorsale avec une performance supérieure aux outils thermiques dans le cas du taille-haies” précise Bruno Jargeaix, directeur division espaces verts chez Pellenc. Un seul modèle est aujourd’hui disponible (le taille-haies Helion Alpha arrivera au mois de juillet !) : le coupe-herbe/débroussailleuse Excelion Alpha (900 W), pratique pour la finition des tontes ou le fauchage d’herbes hautes et denses. Il fonctionne à 6 400 tr/min. Poids total (avec carter et tête de coupe ‘Alpha Cut’) : 3,6 kg.
Pour terminer, EGO confirme sa présence sur le secteur professionnel avec la débroussailleuse BCX3800E. “D’une autonomie de 5 à 7 h selon le type d’utilisation (et avec la batterie à dos BAX1500), cette puissante machine permet de dégager des terrains difficiles. Légère et incroyablement solide grâce à son arbre en fibre de carbone, elle possède un niveau de vibration très bas” assure Aurélien Laurent, chef de marché chez Iseki France. EGO propose une gamme de débroussailleuses assez large et lance notamment cette année la machine ST1510E-F montée avec une tête Powerload à rembobinage de fil rapide et automatique breveté. Plus besoin d’outils pour la corvée du changement de fil qui devient alors un jeu d’enfant. A tester d’urgence !
Tondeuses, souffleurs, tronçonneuses, débroussailleuses… Voici donc un aperçu des dernières nouveautés présentées par les fabricants. Des références à mettre en toutes les mains vertes !

Avec la batterie dorsale 36 V ‘Stihl AR’, disponible en 3 versions (capacités de 626, 916 ou 1 148 Wh), le taille-haies HSA 94 de Stihl autorise de longues sessions de travail, sans perdre en efficacité. Son lamier garantit des performances de coupe à toute épreuve, grâce à des lames doubles à doubles tranchants découpées au laser et affûtées à la meule diamantée.

Article du numéro de Mars 2019, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *