5

Comme les degrés moyens que l’on peut gagner en installant des systèmes de brumisation ! En effet, lorsque l’air non saturé vient en contact avec les micro-gouttelettes, l’eau s’évapore (passage de la phase liquide à la phase gazeuse). S’il n’y a pas d’apport de chaleur au cours de cette étape, la chaleur nécessaire à l’évaporation de l’eau ne peut être fournie que par l’air. Il en résulte alors une baisse des températures et une augmentation du degré d’hygrométrie. A tel point que lorsque l’air humide passe, par exemple, de 30 à 80 % d’hygrométrie, les températures s’abaissent de 20 à 16 °C !

Source : Dutrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *