Gazons et sécheresse : ça “match” !

Personne ne dira le contraire : le rythme des précipitations est devenu de plus en plus incertain, avec parfois plusieurs mois sans une goutte de pluie à l’horizon. Cela signifie-t-il la fin des gazons, dont l’image collective correspond à de grandes surfaces verdoyantes ? Et bien non, à en croire les recherches et dernières innovations des semenciers qui proposent des variétés et mélanges de gazons de plus en plus résistants à la sécheresse.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2019, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *