La phrase

« Rien que la renégociation de tous nos marchés (plantation, dessouchage, abattage…), nous a permis d’économiser 20 % par rapport aux contrats initiaux. La gestion différenciée, augmentant dans certains secteurs la hauteur de tonte de 35 à 50 mm, la baisse de 20 % du nombre de bisannuelles ou encore la diminution du nombre de sapins de Noël présents dans l’espace public en période de fêtes ont permis de dégager 20 000 € TTC. Au total, le budget de fonctionnement pour le service environnement est passé de 550 000 € à 450 000 € » précise Roger Davito, directeur des services techniques de la Ville de Yerre.

En savoir plus

Le plan d’économies mis en place par la Ville a permis d’instaurer de nouvelles stratégies d’entretien et d’achat. « Rien que la renégociation de tous nos marchés (plantation, dessouchage, abattage…), nous a permis d’économiser 20 % par rapport aux contrats initiaux. La gestion différenciée, augmentant dans certains secteurs la hauteur de tonte de 35 à 50 mm, la baisse de 20 % du nombre de bisannuelles ou encore la diminution du nombre de sapins de Noël présents dans l’espace public en période de fêtes ont permis de dégager 20 000 € TTC. Au total, le budget de fonctionnement pour le service environnement est passé de 550 000 € à 450 000 € » précise le directeur des services techniques. De quoi compenser les budgets accordés au désherbage, qui ont littéralement explosé. « En adoptant une stratégie ‘zéro phyto’ en 2018, nous sommes passés d’un budget de 45 000 à 140 000 € ! Cela est dû à l’achat de nouveaux matériels pour désherber les caniveaux, mais surtout, aux nouvelles prestations de services » précise-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *