Aires de jeux, retour en enfance !

Chez Hags, des ‘tables’ (ici modèle Mate) permettent aux enfants en bas âge de jouer avec du sable à leur hauteur (y compris les PMR).

Des lieux d’apprentissage et d’épanouissement, des aventures insolites à partager, une offre ludique, une demande croissante de la part des mères de familles et des assistantes maternelles : autant d’atouts qui poussent les collectivités à développer des aires de jeux dédiées aux tout petits. Encore faut-il sélectionner les bons équipements, correspondant en tous points à la tranche d’âge visée (moins de 3 ans) et assurant en toute sécurité le développement des capacités sensorimotrices des plus jeunes. Tour d’horizon des nouveaux jeux proposés par les fabricants.

Oubliés les plus jeunes ? Dans certaines aires de jeux, il semblerait que oui. Il n’y a qu’à observer le comportement des familles : alors que les aînés grimpent, glissent, escaladent des jeux en tout genre pour leur plus grand plaisir, les enfants en bas âge n’ont bien souvent que des jeux sur ressort bien trop grands et les premiers filets des cabanes perchées pour s’amuser un peu. Rien n’est fait spécifiquement pour eux. Or, c’est précisément à cet âge-là (moins de 3 ans) que les enfants doivent découvrir le monde, jouer, s’amuser, parfois seuls, pour non seulement développer leur motricité fine, mais aussi stimuler leurs capacités cognitives. “Il s’agit de leur proposer un maximum d’expériences sensorielles et de motricité pour leur faire éprouver des émotions, créer et faire évoluer des relations avec leurs camarades ou avec les adultes. Il faut également aiguiser leur curiosité et les conduire à des apprentissages sans cesse renouvelés en totale sécurité. L’activité physique est une activité plaisir, liée aux sensations et aux émotions ressenties. Il s’agit donc de laisser le tout petit jouer, c’est-à-dire éprouver son pouvoir sur le monde et les objets qui l’entourent.

Implantée à proximité d’une crèche, cette aire de jeux signée Pro Urba combine un sol ludique, richement coloré et parfois en relief, et des équipements adaptés (petites cabanes, mini toboggan, fontaine et mobilier adapté…).

Progressivement, en fonction de l’effet produit, il ajoute une intention qui précise cette action, l’organise et la construit de façon plus affinée” indique Jean-Marie Freyling, responsable marketing de Proludic. En somme, l’enfant joue avant tout par plaisir. “C’est en jouant qu’il va apprendre à acquérir autonomie motrice, équilibre et confiance en lui. Il va découvrir le monde extérieur en s’initiant avec les différentes expériences que le jeu va lui proposer. Les activités en plein air permettent aux enfants de développer leurs capacités physiques grâce à une pratique qui stimule motricité, force, équilibre et agilité. Cela leur permet d’acquérir de l’assurance dans leurs déplacements, mais pas seulement. La pratique de ces activités va également les aider à stimuler leur créativité et leur imagination, à s’affirmer, à échanger en jouant ensemble avec d’autres enfants. Le jeu est un vecteur d’intégration et de développement social” ajoute Marlène Gallien, directrice générale de la société Rondino. “Identifiée sur la tranche d’âges 0/3 ans, la petite enfance est une période marquée par la fragilité mais aussi par d’extraordinaires capacités de développement de l’enfant, nourries par un appétit inné de découvertes, d’exploration du monde mais aussi de soi-même. En quelques années, l’enfant tout petit doit apprendre tout ce qui lui sera nécessaire pour bien grandir et mener une vie structurante. C’est ainsi une période cruciale au cours de laquelle il acquiert un nombre considérable de compétences essentielles à son développement global : compétences motrices, sensorielles, sociales, affectives et cognitives.

Tous les véhicules de la gamme Magicolor de Husson International intègrent au moins une activité de grimpe. Côté technique, ces jeux compacts sont livrés déjà assemblés (montés en usine) pour des installations ultra-rapides (un jour dans une cours d’école !).

Aujourd’hui, de nombreuses études prouvent que le jeu est fondamental dans le développement de l’enfant dès son plus jeune âge. C’est son mode privilégié d’expression par lequel il se structure progressivement. Offrir un cadre de jeux aux tout petits va donc bien au-delà de la simple activité ludique” ajoute le responsable marketing de Proludic.
Dans tous les cas, les équipements de jeux doivent permettre :
• des actions de déplacement (locomotion) qui répondent aux besoins du tout petit afin de mieux connaître son corps, d’affirmer son équilibre à peine acquis (exemple : la marche, qui ne peut se faire au départ que sur un sol plat et stable, puis elle devient progressivement possible sur des supports de plus en plus étroits, élevés, en pente, instables…) ;
• des ajustements de plus en plus fins à toutes sortes d’objets et de matériels que l’on peut manipuler, associer, déplacer, démolir… ;
• l’organisation de situations nouvelles aux yeux des enfants afin de “recapter” leur attention encore limitée à cet âge ;
• des jeux d’expression, des jeux d’imitation…
C’est pourquoi, les fabricants proposent tout un panel de jeux à disposer dans les crèches, les cours d’école et les aires de jeux.

Les structures multi-jeux ‘Unimini’ de la société Hags sont composées de panneaux HPL de 8 à 12 mm d’épaisseur. Des panneaux d’éveil peuvent être installés afin de stimuler la curiosité des enfants de moins de 5 ans.

Une offre innovante

Les collectivités recherchent des produits ludiques, durables et de qualité. Avec l’idée, pourquoi pas, de proposer ce qu’il ne se fait pas ailleurs, notamment dans le secteur des aires de jeux dédiées à la petite enfance.
Chez Pro Urba, l’offre est des plus complètes. La société mise sur des sols techniques ludiques et créatifs (la silhouette d’une grenouille s’insérant dans un revêtement de sol souple et intégrant un tunnel) et des sols interactifs (sonores, lumineux), des jeux d’eau, des fontaines interactives et connectées (grâce à une application permettant de modifier la musique, les lumières, les séquences et les hauteurs de jets de ‘WaterGush’) et des produits basés sur l’énergie cinétique, “autrement dit l’énergie produite par les mouvements du corps, à l’image des balançoires de ‘Playground Energy’, qui permettent de produire son et lumière grâce à l’énergie engendrée par le balancement des enfants” précise l’entreprise. Des expériences de jeux qui ont été conçues pour contribuer au développement des capacités émotives, cognitives et motrices des tout-petits qui commencent à découvrir le monde du jeu.
Du côté d’Husson International, les jeux prennent leur envol ! Il n’y a qu’à observer leurs modèles inspirés de l’univers de l’aviation. “Les enfants adorent escalader et grimper. Même les plus petits ont des capacités motrices étonnantes qu’il convient d’encourager. Par exemple, chaque véhicule de la gamme ‘Magicolor’ est équipé d’au moins une activité de grimpe et, parce que les enfants aiment les sensations fortes et les frissons de glisse, les toboggans ne sont bien entendu pas oubliés ! Il s’agit de super jeux de rôles pour encourager l’imagination des enfants : ils vont se transformer en pilotes, pompier, pirates… Cela incite les enfants à jouer ensemble ! Au niveau technique, ces jeux compacts sont livrés déjà assemblés (montés en usine) pour des installations ultra-rapides et sans soucis. On peut, par exemple, intervenir en une seule journée dans une cour d’école ! La structure en acier/inox, les panneaux en HPL, le système d’assemblage exclusif (colliers en fonderie d’aluminium et visserie en inox inviolable) garantissent une très grande solidité de l’ensemble et une maintenance simple et économique” développe Julien Gauthier, chef des ventes chez Husson International. Direction maintenant les usines de la société Hags. Là, les équipements destinés pour la petite enfance sont pléthores : des jeux sur ressorts adaptés, à monter seul ou à plusieurs, des ‘tables’ permettant de jouer avec du sable à leur hauteur (y compris les PMR), des petites cabanes bardées de panneaux didactiques… Même variété de jeux chez Rondino. “Nous avons des jeux à thèmes, notamment la gamme ‘Afrika’, avec, par exemple, la double glissade ‘éléphanto’ qui est une petite structure ludique favorisant mobilité et créativité. Nous proposons également le ‘Mont Gému’, en forme de volcan, conçu pour les jeunes explorateurs par les étudiantes en design lors du concours Rondino Design. Cette structure multi-activités intègre une cabane, un toboggan à spirale et une variété d’agrès à grimper. Dans cette même catégorie des jeux à thèmes, nous avons un labyrinthe constitué de panneaux interactifs permettant aux enfants de s’évader et de se repérer dans l’espace. Parmi les jeux à balancer, les jeux sur ressort sont aussi très plébiscités. L’une de nos nouveautés est l’oiseau ‘Yelo’. Il fait partie de la même gamme que la microstructure ‘Fabulette’ créée en collaboration avec le designer stéphanois Jean-Sébastien Poncet. Quant aux jeux de la gamme ‘Maholi’, ils ont été conçus dans l’esprit d’un parcours accrobranche au ras du sol” indique la directrice générale.
Enfin, chez Proludic, la société a été précurseur sur ce segment, avec sa gamme de jeux ‘Tiboo’, développée avec le concours des professionnels de la petite enfance. “C’est une gamme polyvalente qui accompagne le développement des enfants depuis leur position à 4 pattes jusqu’à leur position debout en passant par la position ‘château branlant’ ! C’est tout un travail sur l’ergonomie et la modularité de la gamme qui a permis de répondre aux capacités très évolutives des enfants de cette tranche d’âges” indique Jean-Marie Freyling. Proludic a également beaucoup de succès avec ses décors graphiques colorés réalisables par la technique d’impression sur panneaux ‘Grafic Games’. Elle est particulièrement bien adaptée pour créer des univers féériques et des thématiques dans lesquels se plaisent les tout petits. ‘Le Village des Lutins’, nouveauté de Proludic, cible également la petite enfance. “Cette gamme modulaire associe une série de maisonnettes et de panneaux ludiques qui se combinent pour former des structures d’envergures variables selon les configurations de lieux et les attentes ludiques. Elles associent des éléments de manipulations, des endroits de repos et d’échanges” précise-t-il.
Sécurisés, ludiques, interactifs…, les jeux adaptés aux enfants de moins de 3 ans ont tout leur intérêt dans les aires de jeux, y compris dans l’espace public. Ne serait-ce que pour proposer aux familles et aux assistantes maternelles un endroit où les enfants peuvent évoluer librement sur des jeux parfaitement adaptés.

Les structures multi-activités de la gamme Tiboo de Proludic sont des supports ludo-éducatifs pour apprendre aux tout petits à se repérer dans l’espace, à agir et à s’exprimer. Ils leur permettent de réaliser des parcours d’éveil où ils enchaînent des exercices de motricité fine, des jeux de rôle et des moments d’échange avec leurs camarades.

La sécurité avant tout

C’est bien connu, les enfants n’ont peur de rien. Dans les aires de jeux dédiées aux tout petits, tous les équipements répondent aux exigences fixées par le décret n°94-699 du 10 août 1994 et aux normes européennes NF EN-1176 en vigueur. Le choix du sol est également très important pour amortir les impacts. Plusieurs solutions peuvent être proposées en fonction de la Hauteur de Chute Libre (HCL) du jeu. Quoi
qu’il en soit, les niveaux de protection, dans la tranche d’âge
1 à 3 ans, sont très élevés. Par exemple, les jeux doivent présenter systématiquement des palissades pleines sur les structures multi-activités. Voici les points essentiels dans la conception des jeux pour enfants en bas âge :
• coins arrondis et les bords lisses qui sont sans danger pour les tout petits ;
• escaliers avec des marches larges pour permettre aux jeunes enfants de bien positionner leurs pieds ;
• glissières des toboggans adaptées à la corpulence des utilisateurs de manière à éviter tout déséquilibre pendant les descentes ;
• structures sans impasse mais avec une entrée et une sortie qui induisent une action de motricité de la part de l’enfant ;
• poignées sur les mains courantes des escaliers pour rassurer les enfants dans leur montée ;
• éléments accessibles aux adultes, de n’importe quel endroit, afin qu’ils puissent aller chercher un enfant en difficulté ;
• …

Le Village des Lutins, nouveauté de Proludic, associe une série de maisonnettes et de panneaux ludiques qui se combinent pour former des structures d’envergures variables selon les configurations de lieux et les attentes ludiques.

A retenir

• Jouer avant 3 ans permet aux enfants de développer leurs capacités physiques (motricité, force, équilibre et agilité), d’acquérir de l’assurance, de stimuler leur créativité
et leur imagination, d’échanger en jouant ensemble…
• L’organisation de situations nouvelles, avec des jeux insolites, permet de capter l’attention des enfants, encore limitée
à cet âge.
• Les collectivités recherchent des produits ludiques, durables
et de qualité.
• Tous les équipements dédiés aux tout petits répondent aux exigences fixées par le décret n°94-699 du 10 août 1994
et aux normes européennes NF EN-1176 en vigueur.
• Les structures-multi-activités ont systématiquement
des palissades pleines.

Rondino propose le Mont Gému, une structure en forme de volcan conçue pour les jeunes explorateurs par les étudiantes lors du concours Rondino Design. Cette structure multi-activités en bois intègre une cabane, un toboggan à spirale et une variété d’agrès à grimper. L’ensemble se fond parfaitement dans un espace vert.

Article du numéro de Juin-Juillet 2019, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *