Robots de tonte : une offre remarquée

Les tondeuses SRE2600X d’Iseki sont dotées d’une technologie unique de double lame mulching très affûtée en acier trempé. La tonte est impeccable. Ce robot se caractérise par une largeur de coupe de 32 cm, des roues AR de 22 mm et une batterie lithium-ion de 2,9 Ah (25,2 V), assurant une grande autonomie (180 min, pour 170 min de temps de charge).

Gain de temps, confort, ergonomie, simplicité d’utilisation… Les robots de tonte, poussés notamment par un besoin de polyvalence dans les équipes en charge des espaces verts, font de plus en plus d’adeptes. Une percée remarquée, qui se traduit par l’arrivée de nouveaux modèles, redoutables sur le terrain.

Ces machines autonomes, silencieuses et infatigables, sans doute les meilleurs alliés des jardiniers, ont fait un bond fulgurant sur le marché des outils de tonte. Si les autoportées tiennent encore le haut du pavé, les robots de tonte affichent une progression annuelle de 25 %. En Europe, 650 000 unités ont été vendues l’année dernière, toutes marques confondues. Rien que les ventes de la société Husqvarna sur ce segment de produits ont bondi de 64 % l’an dernier. Et 2019 démarre fort pour tous les constructeurs… Autant dire que les professionnels ont compris l’intérêt qu’ils ont à opter pour ces machines épatantes. En effet, elles émettent peu de bruit, aucune émission carbonée, travaillent sans relâche, de jour comme de nuit, consomment peu d’électricité et génèrent de belles coupes, sans déchets de tonte. Toute la question est : quel(s) modèle(s) choisir ? Voici une sélection de robots de tonte dont les performances sont regardées de près par les gestionnaires d’espaces verts.

Autoclip M7 de Stiga, une lame à 8 tranchants

Le robot Autoclip M7 de Stiga peut fonctionner sur des cycles pouvant atteindre deux heures, en divisant la surface de coupe en trois zones distinctes. Il est simple à configurer, programmer et utiliser : toutes les fonctions peuvent être contrôlées à partir de l’affichage digital embarqué ou via Bluetooth à l’aide de l’application Autoclip Remote. La lame en acier 4 dents de 25 cm garantit des coupes nettes.

Le robot Autoclip M7 de Stiga, qui convient aux gazons de 750 m² maximum, peut fonctionner sur des cycles pouvant atteindre deux heures, en divisant la surface de coupe en trois zones distinctes. Alimenté par une batterie lithium-ion, le robot Stiga Autoclip M7 est compact, silencieux et écologique. De plus, il est simple à configurer, programmer et utiliser : toutes les fonctions peuvent être contrôlées à partir de l’affichage digital embarqué ou via Bluetooth à l’aide de l’application Autoclip Remote sur smartphone ou tablette. En cas d’utilisation quotidienne, la lame en acier 4 dents de 25 cm, lancée à 2 800 rpm, garantit de belles coupes. La lame n’est formée que d’une seule pièce pour éviter que des petits morceaux de métal ne se cassent. Le robot est équipé de capteurs de pluie, il utilise un code de sécurité et est doté d’un mode éco qui lui permet de détecter les zones déjà tondues. Ce robot gère des pentes jusqu’à 45 %.

SRE2600X d’Iseki, la tonte parfaite

Les tondeuses SRE d’Iseki sont dotées d’une technologie unique de double lame mulching très affûtée en acier trempé. La tonte est impeccable. Grâce à des capteurs intégrés, les lames de la tondeuse s’arrêtent automatiquement dès qu’elle est soulevée ou renversée. La hauteur de coupe, de 30 à 60 mm, se règle de manière électrique sur le dessus de la machine. Plus spécifiquement, le robot SRE2600X, adapté aux terrains de moins de 2 000 m², se caractérise par une largeur de coupe de 32 cm, des roues AR de 22 mm et une batterie lithium-ion de 2,9 Ah (25,2 V), assurant une grande autonomie (180 min, pour 170 min de temps de charge). En plein travail, il génère moins de 65 dB. Les pentes de 35 % ne lui font pas peur.

Tango™ E5 Série II de John Deere, un bijou de technologie

Le robot Tango™ E5 série II regorge d’améliorations : un capteur lui permet de naviguer en douceur, notamment à l’approche du câble ; une gestion de la motricité, qui empêche notamment un engagement brusque de l’entraînement ; la possibilité pour deux robots de travailler côte à côte ; des plages horaires de tonte et des tâches associées correspondantes à des créneaux spécifiques…

Adapté aux surfaces de moins de 2 200 m², le robot Tango™ E5 série II regorge d’améliorations. Par exemple, un capteur lui permet de naviguer en douceur, notamment à l’approche du câble. Par conséquent, ce système préserve davantage la santé du gazon, tout particulièrement sur les terrains pentus (jusqu’à 36 %) à proximité du câble périphérique. Autre amélioration : la traction. La Tango E5 augmentera lentement son régime jusqu’à atteindre la vitesse maximale. Cette gestion de la motricité empêche un engagement brusque de l’entraînement et limite ainsi l’usure du gazon et le risque de dérapage sur sols humides. Dans les conditions difficiles, l’utilisateur peut être amené à réduire la vitesse du robot pour améliorer la détection du câble et atteindre une motricité plus souple. La vitesse de déplacement sera définie par défaut à 36 cm/s, avec la possibilité d’augmenter la vitesse à 44 cm/s. Deux robots peuvent aussi travailler côte à côte. Par ailleurs, l’interface utilisateur a été retravaillée. Un menu graphique avec icônes affiche désormais les paramètres du jardin, ceux du robot, la date/l’heure…

WR250 d’Outils Wolf, le robot multi-directionnel

Le robot WR250 d’Outils Wolf est performant pendant près de 3 h 30 sur tous les terrains de moins de 3 200 m², y compris ceux pentés à 45 %. Son unique lame en étoile à 4 dents, lancée à 2 900 tr/min (vitesse adaptée en fonction des conditions de tonte), assure des coupes parfaites sur 29 cm de large. Toutes les 30 minutes, la rotation de la lame s’inverse.

Equipé d’un moteur de 24 V, d’une batterie lithium-ion de 7,5 Ah (25,9 V) et des roues avant brevetées multi-directionnelles, le robot WR250 de Wolf est performant pendant près de 3 h 30 sur tous les terrains de moins de 3 200 m², y compris ceux pentés de 45 %. Son unique lame en étoile à 4 dents, lancée à 2 900 tr/min (vitesse adaptée en fonction des conditions de tonte), assure des coupes nettes sur 29 cm de large, pour des hauteurs réglables de 25 à 70 mm. Toutes les 30 minutes, la rotation de la lame s’inverse. Une application permet de piloter et de programmer à distance le robot, de la géolocaliser et de recevoir des messages d’erreur. Il est muni de capteurs de pluie, de collision et de renversement.

Automower® 535AWD d’Husqvarna, le robot 4×4

Unique robot de tonte à 4 RM, le modèle Automower® 535AWD d’Husqvarna est composé de deux corps articulés, qui offrent une très grande manœuvrabilité. Le corps arrière améliore considérablement la traction. Sur les terrains accidentés, grâce à ses performances, les pentes de 70 % ne posent aucun problème.

Robot de tonte équipé de 4 RM, d’une largeur de coupe de 22 cm, le modèle Automower® 535AWD d’Husqvarna est composé de deux corps articulés, qui offrent une très grande manœuvrabilité. Le corps arrière améliore considérablement la traction. Sur les terrains accidentés, grâce à ses performances de pointe qui gèrent les pentes jusqu’à 70 % (35°), ces dernières ne posent plus de problème. Côté gestion, ce robot à code PIN est connecté par l’intermédiaire de l’application Automower® Connect. Nouveauté, l’application Husqvarna Fleet Services™ offre la possibilité de superviser et de contrôler un grand nombre de tondeuses depuis un smartphone. Le gestionnaire pourra alors consulter l’état de la tondeuse, son dernier emplacement, la démarrer, l’arrêter ou la stationner. Il pourra aussi régler la hauteur de coupe (de 30 à 70 mm). Ce robot 4×4 est fait pour les terrains de moins de 3 500 m². Niveau sonore garanti : 62 dB. Enfin, comme toutes les Automowers®, un système GPS embarqué établit une carte de l’espace vert, y compris le tracé de la limite et l’installation des câbles de guidage. Le robot enregistre ensuite les parties du terrain qu’il a déjà tondues et adapte son schéma de tonte en conséquence. Cela permet une couverture optimale de la surface tondue et assure un excellent résultat de coupe.

’Bigmow ’de Belrobotics, la tonte des grands espaces

Capable d’entretenir jusqu’à 24 000 m² (terrains de sports, espaces verts…), le robot de tonte Bigmow de Belrobotics est équipé de 5 têtes de coupe flottantes qui s’adaptent instantanément au relief du terrain. Au total, 15 lames en acier inoxydable assurent un mulching parfait et constant.

Capable d’entretenir jusqu’à 24 000 m² (terrains de sports, espaces verts…), le robot de tonte Bigmow de Belrobotics est le champion de sa catégorie. Evoluant à près de 3,6 km/h, parfois sur des pentes de 45 %, il rejette dix fois moins d’émissions carbonées qu’un tracteur tondeuse diesel, demande huit fois moins de coût énergétique (gain d’énergie estimé entre 500 et 1 000 € TTC/terrain/an) et n’émet aucune nuisance sonore, avec seulement 52 dB lorsqu’il part à l’assaut du gazon. Le robot est équipé de 5 têtes de coupe flottantes qui s’adaptent instantanément au relief du terrain. Au total, 15 lames en acier inoxydable assurent un mulching parfait et constant. Doté de 5 sonars, ce robot de tonte de 71 kg va instantanément désactiver son système de coupe en cas d’obstacle imprévu ; le gestionnaire en est informé via son smartphone. Sa largeur de coupe est de 103 cm pour un travail uniforme et sécurisé. Le robot se recharge grâce à une station de charge qui peut éventuellement être amovible. Cette station de charge peut facilement être enlevée grâce à un ingénieux système de câblage électrique, qui s’avère très pratique pour écarter la station d’une zone de jeu ou en cas d’enneigement.

’Echo robotics’, le robot XXL

Grâce à leurs têtes de coupe flottantes, les robots ‘Echo robotics’, distribués par PPK, offrent une coupe nette et précise à chaque passage. Ils peuvent tondre jusqu’à 24 000 m². Le mulching permanent extra fin donne une pelouse plus verte et plus dense, diminuant ainsi les besoins d’engrais. Ils sont également équipés de GPS et peuvent être commandés à distance via une application sur smartphone.

Grâce à leurs têtes de coupe flottantes, ces robots, distribués par PPK, offrent une coupe nette et précise à chaque passage. Le mulching permanent extra fin donne une pelouse plus verte et plus dense, diminuant ainsi les besoins d’engrais. Très respectueux de l’environnement, ils consomment très peu d’énergie , jusqu’à 90 % de moins que les tondeuses classiques, et rejettent très peu de CO2. Ces robots sont programmables pour s’adapter aux plannings d’arrosage et d’entretien. Ils sont également équipés de GPS et peuvent être commandés à distance via une application sur smartphone. Ils peuvent tondre jusqu’à 24 000 m².
Encore un modèle qui prouve que les robots de tonte ont entamé leur ’robolution’. Aujourd’hui, l’offre est variée, fiable, performante et se tourne davantage vers la technologie. Une technologie au service du gazon et des hommes qui l’entretiennent.

Des machines économiques, ergonomiques et silencieuses

Pour une tondeuse-robot, le coût annuel d’entretien moyen est de 380 €/ha/an (300 € de maintenance, 80 € d’énergie électrique). Les tontes sont fréquentes (jusqu’à 150 tontes annuelles pour un stade) et les émissions en CO2 sont très faibles, environ 145 kg/an, soit dix fois moins qu’une autoportée. Reliées au réseau électrique, elles consomment seulement 580 à 830 kWh/an. Autre point à ne pas négliger : le coût de l’installation des fils périphériques pour délimiter la zone d’action de la tondeuse-robot, variable selon la conformation du site (pente, angles, obstacles…), qui représente un coût moyen de 800 € pour 15 000 m2. Sans oublier le prix d’achat, globalement plus cher qu’une tondeuse conventionnelle.
Résultats : une coupe parfaite, bien que les finitions doivent être réalisées à la débrousailleuse ou à la tondeuse à conducteur
marchant ; une présence moins accrue des trèfles,
des mousses… et des taupes ; un niveau sonore qui ne dépasse
pas les 65 dB ; une évaporation plus faible du sol, et donc
un arrosage moindre…

Article du numéro de Juin-Juillet 2019, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *