Marquer ses arbres, un retour gagnant !

L’habitude s’est perdue : de moins en moins de gestionnaires et de paysagistes concepteurs se rendent en pépinières pour choisir et marquer leurs arbres, alors même que les avantages sont multiples. En effet, chaque arbre est unique et n’est pas usiné comme un caniveau CC1 ou CS1 : aller marquer ses arbres permet ainsi d’adapter son choix selon la disponibilité, la qualité du matériel végétal, l’état sanitaire et l’esthétique de l’arbre, mais aussi d’aller
à la rencontre des pépiniéristes, pour un enrichissement partagé.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Août-Septembre 2019, abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *