Avec la création du fonds de dotation Intelligence Nature, Jean-Marc Bouillon confronte, arguments scientifiques à l’appui, la nature multi-servicielle aux infrastructures grises héritées d’un modèle urbain à bout de souffle. Grâce aux nouvelles mobilités,
représentées principalement par la voiture partagée puis autonome, et aux nouvelles consciences politiques sur les bienfaits de l’arbre en ville, une ère nouvelle est à créer…  en toute intelligence.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre- Décembre 2019, abonnez-vous

Jean-Marc Bouillon : “la nature au secours des villes”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *