Dans tout projet d’aménagement, il y a les grandes lignes dictées au sol par la nature présente et celles imposées par l’usage qu’il en sera fait. C’est entre ces oppositions que les paysagistes-concepteurs Elise et Martin Hennebicque travaillent. Ils cultivent la nature sauvage, explorent en détail les palettes végétales et intègrent l’enjeu climatique jusque sur les toits !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2020, abonnez-vous

Créons des paysages boisés sur les toits !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *