la phrase

Un bureau  avait réalisé une étude sur la gestion différenciée, pour un coût de 3 000 € TTC. C’était nécessaire afin d’ajuster nos pratiques, surtout que la ville est étirée en longueur, sur une dizaine de kilomètres, ce qui est parfois difficile à gérer. L’étude a détaillé, parcelle par parcelle, l’entretien à réaliser” indique Erick Dereeper, directeur des services techniques de la Ville de de Wimereux (62).

En savoir plus

Les services techniques de Wimereux se sont réorganisés.
« Les équipes en charge des espaces verts et de la propreté ont été regroupées au sein d’un même service. C’est plus cohérent dans une logique d’amélioration globale du cadre de vie. Cette fusion a aussi généré des économies. Des contrats et des appels d’offre ont été révisés. Si tous les travaux liés aux espaces verts sont réalisés en régie, le désherbage des terrains de sports et du cimetière est désormais assuré par un prestataire privé, pour environ 7 000 € TTC/an (3 à 4 passages annuels). C’est également une façon de protéger nos agents des effets indésirables des produits phytosanitaires » développe-t-il. Dans le secteur des espaces verts, plusieurs autres initiatives avaient déjà été prises, notamment la mise en place de la gestion différenciée. « Un bureau avait réalisé une étude à ce sujet, pour un coût de 3 000 € TTC. C’était nécessaire afin d’ajuster nos pratiques, surtout que la ville est étirée en longueur, sur une dizaine de kilomètres, ce qui est parfois difficile à gérer. L’étude a détaillé, parcelle par parcelle, l’entretien à réaliser » précise-t-il. Par ailleurs, sur le terrain, les équipes ne travaillent plus par secteurs géographiques. « Elles interviennent par tâche (semis, élagage, plantations…). En effet, lors des entretiens individuels que j’ai réalisé à mon arrivé, je me suis aperçu que des agents avaient un certain savoir-faire ou montraient une réelle passion pour telle ou telle activité, alors qu’ils étaient affairés à une autre. Ce n’était pas logique, et surtout, pas productif, car ils n’avaient pas la motivation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *