La phrase

Suite à la conférence des présidents des fédérations, membres de l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage qui s’est tenue autour de Mikaël Mercier, le mardi 28 avril 2020, les présidents des fédérations ont tenu à souligner :

  • une mobilisation exceptionnelle de 50 députés européens, tous signataires d’une lettre adressée à Janusz Wojciechowski, commissaire européen à l’agriculture, demandant un appui fort et efficace au secteur horticole qui représente à l’échelle européenne 760 000 emplois et un chiffre d’affaires total de 48 milliards d’euros. Le lundi 27 avril 2020, les 50 membres du Parlement européen (MPE), issus d’un grand nombre d’États membres et appartenant à plusieurs groupes politiques ont appelé à l’activation dès que possible d’un soutien financier adapté et urgent pour le secteur du végétal d’ornement, allant au-delà des mesures proposées par la Commission européenne qui ne sont pas suffisantes pour maintenir le secteur à flot.

Au nom de Valhor et de toutes les fédérations professionnelles, Mikaël Mercier, s’est félicité de la mobilisation remarquable de 96 sénateurs, à l’initiative du sénateur Joël Labbe, qui ont interpellé, en urgence, le Premier ministre sur la situation catastrophique des producteurs. Alertés par la FNPHP, ils demandent une clarification à l’échelle nationale concernant le droit d’ouverture des producteurs détaillants en mesure de fournir des plants potagers, produits de première nécessité, et d’étendre ce droit à l’ensemble de leur production, y compris de végétaux d’ornement puisqu’ils seront en mesure d’accueillir du public en respectant les gestes barrière. Et de la mobilisation exceptionnelle de 50 députés européens demandant un appui fort et efficace au secteur horticole qui représente à l’échelle européenne 760 000 emplois et un chiffre d’affaires total de 48 milliards d’euros.

  • une mobilisation remarquable de 96 sénateurs, à l’initiative du sénateur Joël LABBE, tous signataires d’une lettre adressée au Premier ministre afin de l’interpeller en urgence sur la situation catastrophique des producteurs en vente directe. Alertés par la FNPHP, l’ensemble des sénateurs interpellent le Premier ministre sur une clarification à l’échelle nationale concernant le droit d’ouverture des producteurs détaillants en mesure de fournir des plants potagers, produits de première nécessité, et d’étendre ce droit à l’ensemble de leur production, y compris de végétaux d’ornement puisqu’ils seront en mesure d’accueillir du public en respectant les gestes barrière.
  • l’interpellation du Ministre de l’Agriculture par les meilleurs ouvriers de France fleuristes au travers d’une vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *