Tous les articles par hp

Les organismes nuisibles de lutte obligatoire

Ces organismes, parfois classés comme espèces exotiques envahissantes, sont des espèces végétales et animales qui font l’objet de mesures de lutte à l’échelle européenne, nationale ou locale. Appelées également bio-agresseurs, ce sont des espèces préoccupantes par leurs conséquences sur la santé humaine et celle des végétaux atteints, et c’est pourquoi il est essentiel de les contrôler.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Goutte par goutte, racine par racine

Correctement positionnés et dotés, dans le meilleur des cas, de goutteurs autorégulés, les systèmes de goutte-à-goutte apportent la juste quantité d’eau au plus près des racines en formant un ‘bulbe’ humide. Pas une goutte n’est perdue, sous réserve d’un bon réglage, dépendant du matériel, de la nature du sol, des végétaux en place…

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Fertilisation d’automne : nourrir les gazons !

La fertilisation d’automne permet de constituer ou reconstituer les stocks d’éléments nutritifs nécessaires au bon développement des végétaux, avant la période hivernale. Pour être efficace, elle doit être raisonnée, c’est à dire correspondre aux besoins nutritifs des végétaux et à l’état du sol. Le gazon, comme les autres végétaux a lui aussi besoin d’être nourri pour rester vert et en bonne santé.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Perpignan : révolutionner son patrimoine arboré

Ville catalane au climat méditerranéen, Perpignan est en train d’accomplir un tour de force : planter près de 5 000 arbres sur un mandat pour renouveler et densifier son patrimoine arboré. Historiquement peu dense en espaces verts et infestée par le charançon rouge qui décime les plantations de palmiers, la Ville a ainsi mis en place un plan de plantation d’envergure répondant, dans le même temps, aux enjeux du changement climatique.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Remorques : bien s’équiper, dans les règles

Equipements incontournables, les remorques attelées à l’arrière des véhicules utilitaires reviennent en force sur un marché très concurrentiel avec des modèles plus qualitatifs et d’une redoutable solidité. La demande des professionnels est effectivement comblée,
avec des plateaux basculants animés ou non par un moteur à batterie, des ridelles et rehausses grillagées ultra-robustes, sans prise d’air, des crochets d’arrimage de sangles toujours
plus nombreux et un nombre intéressant d’accessoires tous plus utiles les uns que les autres (porte-échelle, béquille de rampes, bâche haute…).

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Broyeurs : performance, autonomie et nouveautés

Rien ne se perd, tout se transforme… Réduisant des volumes de branches jusqu’à 10 fois selon les modèles, ces machines valorisent au mieux les broyats obtenus en paillage, compost, engrais BRF ou plaquettes de chauffage. Encore faut-il choisir le bon broyeur, adapté aux besoins de l’utilisateur. D’autant plus que les dernières générations facilitent le travail des opérateurs : des machines se ‘gèrent’ toutes seules, certaines sont réellement tout terrain, d’autres misent sur des rendements très élevés… Laquelle sera la vôtre ?

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Digne-les-Bains : polyvalence toute l’année !

Préfecture des Alpes de Haute-Provence, Digne-les-Bains séduit par son cadre naturel d’exception. Tourisme vert l’été et thermalisme l’hiver, les agents du service ‘parcs et jardins’ jonglent habilement d’une mission à l’autre pour assurer une qualité constante
des différents espaces de nature en ville, supports des nombreux évènements culturels qui rythment l’année.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Sarlat-la-Canéda : entre patrimoine et nouvelles pratiques

Capitale du Périgord noir, la cité médiévale de Sarlat-la-Canéda accueille plus de 2 millions de touristes par an, les espaces publics étant supports de nombreux évènements culturels. Les agents du service espaces verts doivent alors assurer un entretien qualitatif, notamment du secteur sauvegardé du cœur médiéval, tout en faisant évoluer les pratiques vers plus de durabilité et de modernité.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous