Tous les articles par hp

Attila AK60 :
la débroussailleuse
des conditions difficiles

Equipée d’un moteur Kawasaki FJ180V de 3,3 kW, la débroussailleuse à conducteur marchant Attila AK60 d’Etesia passe de partout grâce à son blocage de différentiel et sa transmission hydraulique. Les pentes jusqu’à 20° ne lui font pas peur ! Dimensions : 210 x 77 x 114 cm. Hauteur de travail réglable sur 3 positions au niveau du guidon. Poids : 129,5 kg. Vitesse AV : 0 à 5 km/h. Vitesse AR : 0 à 2 km/h.

 

Nouvelle transformation de la gamme pickup ‘Renault Kangoo Pick Up Maxi’

Kollé a réalisé une transformation en pick up sur la base de Renault Kangoo Maxi (L2) fourgon tôlé. Il est équipé de deux bondes d’écoulement situées à l’avant de l’espace de chargement. Un revêtement en polyester recouvre les côtés latéraux, rebords et face avant. Huit anneaux d’arrimage au plancher permettent la sécurisation du chargement. Deux portes battantes asymétriques se trouvent à l’arrière. Il est disponible en version 3 places, essence, diesel et Z.E Options et accessoires : protection grillagée vitre arrière, plancher renforcé en bois, antidérapant, rehausses latérales pleines ou en tôle perforée, coffre, filet à feuilles ou bâche, signalisation lumineuse ou réfléchissante, attelage.

Sondage

Sondage : Eaux de forage, encore trop peu utilisée !

Utilisez-vous des eaux de forage pour arroser vos espaces verts ?

Oui 36,4 %
Non 63,6 %

 

A la lecture des résultats, il semblerait que les collectivités arrosent encore trop souvent leurs espaces verts avec de l’eau du réseau.

la phrase

« Nous devons faire preuve de pédagogie pour expliquer l’urgence de la modernisation de l’éclairage intérieur des bâtiments et de l’éclairage public, domaines dans lesquels nous sommes très en retard en France. Et ce retard représente un coût considérable. Pour preuve, le passage de tout le parc français d’éclairage en LED permettrait d’économiser la production de deux réacteurs nucléaires » précise Julien Arnal, président du Syndicat de l’Eclairage.

En savoir plus

Le Syndicat de l’éclairage fédère les acteurs clefs du marché de l’éclairage tous secteurs confondus. Une cinquantaine de membres représentant 7 000 emplois et près 1,2 milliard de CA. A elles seules, ces entreprises conçoivent et produisent plus de 80 % des lampes d’éclairage vendues en France et 70 % des luminaires pour l’éclairage intérieur ou extérieur.

Présidé depuis 2017 par Julien Arnal, ce syndicat professionnel, qui travaille en réseau avec tous les acteurs de l’éclairage, entend être bien plus qu’un défenseur des intérêts des fabricants. « Aujourd’hui les industriels de la filière évoluent en croisant les technologies de l’électricité et du numérique, avec en toile de fond les enjeux de la transition écologique et de l’économie des ressources. Les potentiels de l’éclairage intelligent sont énormes et notre mission est d’accompagner nos adhérents dans leurs démarches de progrès et d’innovation. Nous devons faire preuve de pédagogie pour expliquer l’urgence de la modernisation de l’éclairage intérieur des bâtiments et de l’éclairage public, domaines dans lesquels nous sommes très en retard en France. Et ce retard représente un coût considérable. Pour preuve, le passage de tout le parc français d’éclairage en LED permettrait d’économiser la production de deux réacteurs nucléaires » précise Julien Arnal.

2,7

Comme l’augmentation annuelle, en pourcentage, des émissions de dioxyde de carbone en 2018 par rapport à 2017. (source : bilan ONU, en marge de la COP24). On est bien loin des objectifs des accords de Paris ! D’où l’intérêt, encore une fois, de planter des arbres, de semer du gazon… !

Wacker Neuson : nouvelle tour d’éclairage LTE

Facile à utiliser grâce à son mât vertical de 8,5 m à déploiement hydraulique (commande électrique), la nouvelle tour d’éclairage LTE de Wacker Neuson est homologuée route UE. Elle est équipée de 6 lampes LED ultra-performantes pour éclairer une surface de 3 800 m². Un seul plein (110 L) garantit 200 heures de fonctionnement. Résistance au vent jusqu’à 80 km/h.

Un ‘banc refuge’ pour les insectes !

La rencontre entre Julien Hoffman, naturaliste, Philippe Riehling, designer, et l’industriel Sineu Graff a donné naissance à un mobilier pour le moins étonnant : le ‘Banc Refuge’, à la fois assise et hôtel à insectes (15 casiers de nature différente, remplis de fibres de bois, de sable…). L’acier qui le compose est traité par la technique Powder Blast, produisant aucun produit nocif pour l’environnement. Le bois de robinier est naturellement classe 4. Il est disponible en plusieurs configurations, y compris avec une grille d’arbre. Une signalétique pédagogique et un QR Code expliquent le dispositif et ses objectifs.

sondage

Vous êtes encore peu nombreux à opter pour des carburants alternatifs !

A l’heure du diesel gate, suscitant de vives réactions, utilisez-vous des carburants alternatifs ?

Oui 34 %
Non 66 %

Les fabricants et fournisseurs de carburants alternatifs ont encore une belle marge de progression dans les collectivités ! Les professionnels sont en effet encore peu nombreux à opter pour ces solutions, qui plus est écologiques et non nocives pour la santé humaine.

La phrase

« Lighting Days sera un accélérateur de business «  indique Florence Mompo, directrice du salon Lighting Days, qui se tiendra du 13 au 15 février prochain.

En savoir plus

Du 13 au 15 février prochain se tiendra le salon Lighting Days, à Lyon (Eurexpo). Dirigé par Florence Mompo, cet évènement se déroulera conjointement à BePositive, le salon de la transition énergétique et numérique des territoires et bâtiments. « Regroupant 550 exposants et marques et plus de 30 000 professionnels, BePositive fonctionnera en parfaite synergie avec Lighting Days. Ce sera une formidable opportunité de développement pour les acteurs de filière et le moyen d’attirer un maximum de visiteurs, sensibles aux thématiques de l’énergie, du numérique, du développement durable… Cette nouvelle édition proposera également un espace dédié au SmartLighting avec des projets innovants de start-up, la 10e édition du Congrès ForumLED, plaçant la technologie au centre des débats (technologie de rupture, Oled, lumière et horticulture…), le lancement des ‘Lighting Days Awards’, où les femmes seront mises à l’honneur et la mise en place d’un système de rendez-vous d’affaires, car aujourd’hui, la digitalisation engendre des sources d’informations considérables et il faut que le salon soit un partage et un accélérateur de business » indique Florence Mompo.

Des villes seront également mises à l’honneur avec des témoignages et expériences autour de la technologie LED.