Tous les articles par hp

Cholet : l’implication des agents et des habitants, source d’optimisation !

proville-cholet

Avec ses grands parcs, ses bords de rivière et ses nombreux arbres, Cholet la verte choie son cadre de vie. Face à l’augmentation des surfaces d’espaces verts à gérer et à la baisse du nombre d’agents, l’heure est à l’optimisation. Et pour ce faire, c’est l’implication forte
de la population et des agents dans leur travail au quotidien qui permet de faire différemment avec moins !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Des budgets peu impactés, est-ce encore possible ?

DST

Et bien oui ! Direction Chantepie, en Ille-et-Vilaine, où Hubert Minniti, directeur des services techniques, avoue bénéficier de budgets plus qu’honorables. La raison ? Une volonté politique forte, la municipalité ayant compris très tôt les bénéfices d’un cadre de vie agréable sur l’attractivité d’une commune située à moins de 5 km du centre-ville de Rennes. De nombreux dossiers DETR, montés avec soin, subventionnent également des projets ambitieux.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Kingersheim, quand une décharge devient parc urbain

kingersheim

photo Voir plus de photos du projet

A Kingersheim, dans le Haut-Rhin, le parc des Gravières est désormais un espace de vie central de la commune. Sur un ancien site d’extraction de graviers puis d’enfouissement des déchets, le parc recycle l’espace en proposant un véritable lieu de vie, continuité urbaine et corridor écologique, reliant le nord au sud de la ville. Un beau projet porté avec brio par la municipalité !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Blois dynamise
son centre-ville

blois

Située dans la vallée de la Loire, patrimoine mondial de l’UNESCO,
la Ville de Blois a engagé depuis une dizaine d’années
la requalification globale de son centre-ville historique.
Une plus grande place donnée aux piétons et aux touristes
et une mise en valeur des commerces permettent au centre
de retrouver attractivité et qualité face au développement
des zones commerciales en périphérie.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nîmes : les Allées
Jean Jaurès respirent
à nouveau !

nimes

photo Voir plus de photos du projet

Débarrassées d’un stationnement anarchique et d’une voirie
envahissante, les Allées Jean Jaurès renaissent en un boulevard
organisé en trois séquences distinctes, toutes adossées à des entités
urbaines singulières. De nouveau accessible par les piétons,
cette perspective végétale, prolongeant les jardins historiques
de la Fontaine sans pour autant effacer la structure existante
du boulevard, crée un espace de respiration au cœur de Nîmes.
Linéaires de micocouliers, tables arbustives, mobiliers sur-mesure,
canaux en circuit fermé… composent ce boulevard, devenu un lieu
de rencontre très prisé.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Millau : la RD 809 transformée en
un boulevard lumineux

millau

Tirant profit du réaménagement de l’ancienne route départementale
809 en un boulevard urbain digne de ce nom, la Ville de Millau
a souhaité moderniser les espaces publics qui jouxtent ce nouvel
axe, faisant la part belle à la circulation piétonne le long du Tarn.
Un ouvrage qualitatif, aussi bien de jour que de nuit. Différentes
hauteurs de feux substituent à l’ancien éclairage blafard
des ambiances propices à la déambulation et qui magnifient,
à certains endroits, des perspectives sur le viaduc.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Salons et transats : l’intimité publique

transat

L’appréciation d’un espace public, que l’on soit citadin ou touriste,
repose en grande partie sur la présence de végétaux, mais aussi
de mobiliers urbains, assurant une pause confortable et bienfaitrice
dans l’agitation urbaine. Aujourd’hui, les fabricants proposent
des gammes de produits, plus intimes, qui n’ont de cesse
de se déployer en ville : les salons et les transats, dont les codes
architecturaux et graphiques sont empruntés à l’ameublement privé.
A coup sûr, la ville devient un lieu de vie à part entière…

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

 

Enregistrer

Enregistrer

Comment sécuriser
vos terrains multisports ?

multipsports

La sécurité est un point essentiel pour chaque structure sportive, encore plus lorsqu’il s’agit d’un équipement en accès libre comme
le terrain multisports. Plusieurs problématiques rentrent en ligne
de compte. Présentation.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Structures
multi-activités :
modulables, ludiques
et intemporelles !

multi-activite

Semblables à de petites forteresses d’acier dont les seuls buts sont
de favoriser l’activité physique et stimuler l’imaginaire des enfants,
les structures multi-activités conjuguent équipements récréatifs
traditionnels, parfois thématisés (château fort, île déserte, avion…),
et fonctions ludiques ‘embarquées’ (grimpe, escalade, glisse…).
Des jeux classiques ? Non, modernes, fonctionnels, en lien avec
les attentes des petits citadins, avides de parcours innovants,
de sensations nouvelles et d’univers colorés.
Focus sur ces structures multi-activités, destinées à toutes
les tranches d’âges.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mobilier urbain :
la pause connectée

smart-city

Prolongement de l’identité et du caractère innovant de la ville,
le mobilier urbain entame depuis quelques années sa petite
révolution. Face à l’essor du concept de l’internet des objets,
les assises deviennent connectées, se parent de nouvelles
interactions mais n’oublient pas leur fonction principale : assurer
un service public de qualité, notamment en procurant aux citadins
une pause à tout instant, smartphone en main ou en recharge.
Le mobilier connecté semble être l’avenir urbain…

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer