Archives de catégorie : Actualités

L’Eco-Vallée livre le premier bilan de son référentiel environnemental

des résultats qui témoignent de l’éco-exemplarité des projets de l’Opération d’Intérêt National

Après cinq années de mise en oeuvre du référentiel environnemental ‘Écovallée Qualité’, 84 opérations sur le territoire portées par 34 opérateurs affichent déjà des performances exemplaires grâce à cet outil.

Des résultats prometteurs après cinq ans de mise en oeuvre

Ce référentiel fixe aux acteurs de l’acte de bâtir et d’aménager des objectifs de résultats en matière de management d’opération, de paysage et de biodiversité, de confort, d’énergie, d’eau, de déchets, de déplacements et de gouvernance dans les projets qu’ils développent et les accompagne dans l’atteinte de ces objectifs. Développé par l’EPA en 2012, fruit d’une collaboration et d’un co-financement de l’ADEME (l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), cet outil vise l’excellence environnementale sur l’ensemble du territoire de l’Opération d’Intérêt National située au coeur de la Métropole Nice Côte d’Azur. Il a déjà permis d’obtenir des résultats significatifs :

  • 85 000 m² de foncier préservés qui auraient été construits sans l’existence d’Ecovallée Qualité,
  • 45% de surfaces végétalisées pour chaque opération soit au total 16 hectares d’espaces verts créés,
  • 40% d’eau potable économisée en moyenne par opération,
  • 14 000 Mwh économisés chaque année (l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 3000 foyers),
  • 83% des déchets de chantiers revalorisés –trois ans avant la directive cadre européenne qui fixait un objectif de recyclage de 70 % à l’horizon 2020,
  • Un volume de bois dans les constructions trois fois supérieur à la moyenne nationale,
  • 85 mois de travail pour des personnes en difficulté …

R0c, la nouvelle borne fixe dépolluante et anti-anxiogène

Dynamisée par l’envie de faire disparaitre l’effet anxiogène de la protection urbaine standard, la société française La Barrière Automatique, a conçu une nouvelle borne dépolluante et anti-anxiogène, en partenariat avec SANAE Architecture. La matière dépolluante qui constitue R0c est une résine de synthèse composée de deux tiers de minéraux naturels et d’un faible pourcentage de résines à grande résistance. Elle permet à la borne de purifier l’air environnant pour contribuer à la qualité de l’air urbain et son contact permet de ne pas propager les épidémies bactériennes de ses usagers. Cette matière possède aussi des capacités d’assainissement de l’air basées sur le phénomène naturel de la photocatalyse: au contact d’une lumière naturelle ou artificielle, elle développe de nouvelles propriétés qui ne modifient ni ses qualités physiques ni sa couleur : purification d’air, antibactérien, autonettoyant, éliminateur de produits chimiques.

Colloque scientifique sur les bioagresseurs du buis

L’AFPP (Association Française de la Protection des Plantes) organise les 16 et 17 octobre 2018, dans l’auditorium Thélème de l’Université de Tours, le ‘Colloque scientifique sur les bioagresseurs du buis’. L’accent sera mis sur 3 thèmes : présentation d’un panorama de l’ensemble des problèmes sanitaires du buis, synthèses des connaissances acquises contre les deux principaux fléaux du buis (pyrale et maladies à dépérissement), et état des lieux des moyens de lutte disponibles et à venir. Consultez le programme et retrouvez le bulletin d’inscription sur www.afpp.net

Les arbres en villes pourraient absorber autant de carbone qu’une forêt tropicale !

Un outil de mesure du carbone appelé LiDAR (Light Detection and Ranging) développé par l’Université de Londres (UCL) pour mesurer au sol la quantité de carbone stockée dans les forêts tropicales a été utilisé pour la première fois à Londres dans le quartier de Candem où, d’après les estimations, 85 000 arbres sont présents.

Grâce à cet outil qui permet de créer une image 3D très détaillée de la structure des arbres, l’UCL a mis en évidence le fait qu’un grand parc, tel que celui d’Hampstead Heath à Londres, pouvait stocker jusqu’à 178 tonnes de carbone par hectare ; à comparer avec la valeur médiane pour les forêts tropicales de 190 tonnes de carbone par hectare.
Ce travail de recherche contribue aujourd’hui à mieux connaître le potentiel des arbres urbains sur le stockage du carbone et l’atténuation du changement climatique. Plus spécifiquement, une telle méthode d’évaluation permet non seulement d’identifier les spécificités en matière de services écosystémiques des arbres en milieu urbain par rapport à ceux présents naturellement, mais aussi la valeur apportée par chaque arbre selon l’aménagement urbain. Les auteurs de cette étude scientifique espèrent ainsi que les enseignements aideront à mieux comprendre la valeur des arbres urbains et à influencer les prochaines décisions en matière de planification urbaine.

Source : UK urban forest can store as much carbon as tropical rainforests, UCL News, 26 June 2018.

Accenturba : la nouvelle grille d’arbre ‘Francis’

Venant en complément de la collection Francis, cette grille d’arbre reprend les marqueurs esthétiques des assises : un motif à la fois géométrique et déstructuré inspiré d’un esprit industriel adapté à la tendance contemporaine. Elle est réalisée en tôles d’acier découpées au laser et renforcées par un treillis de plats acier soudés sur chants. La grille est fournie avec son cadre de scellement en acier galvanisé. La finition, en trois phases, reste inchangée selon les standards de la société : grenaillage, anticorrosion riche en zinc cuit au four et peinture poudre polyester qualité architecture cuite au four. Disponibles au choix en divers coloris, selon le nuancier RAL (sans supplément de prix(.

L’Unep se retire de l’Adivet, l’association française des toitures végétalisées

L’Union Nationale des Entreprises du Paysage confirme son retrait de l’association française des toitures végétalisées, l’Adivet, dont elle était adhérente depuis dix ans. En cause, notamment, le défaut de représentativité existant au sein de l’association. Pour davantage d’explications, rendez-vous sur : www.lesentreprisesdupaysage.fr

Décès de Patrice Fustier, créateur des Journées des Plantes de Courson

Créateur en 1982 avec son épouse Hélène des Journées des Plantes de Courson, l’amical rassemblement d’amateurs passionnés est devenu, grâce à leur intuition et à leur passion, un rendez-vous incontournable de l’horticulture européenne. Pendant toutes ces années, son talent, son inépuisable énergie, et son attachante personnalité a fédéré nombre de passionnés, qui s’y sont retrouvés dans une ambiance amicale et chaleureuse, pour transmettre les savoir-faire de l’horticulture, défendre la diversité végétale et partager les plaisirs du jardin.
Ce concept unique, créé par ce visionnaire de génie, largement copié depuis, a permis la création d’un lieu de rencontres privilégié entre des exposants présentant des gammes de végétaux exceptionnels et un public d’amateurs, du plus néophyte au plus professionnel. Conscients de l’importance de la transmission de cet événement devenu ‘culte’, Patrice et Hélène l’ont confié en 2015 à la Fondation du Domaine de Chantilly. Patrice avait aussi été de 2006 à 2016 membre du conseil d’administration de la Fondation, s’impliquant avec passion pour le développement du Domaine de Chantilly et en apportant sa sensibilité pour le parc.

Ville Active & Sportive : top départ

Le nouveau millésime du label ‘Ville Active & Sportive’ est lancé. Les Villes participantes ont jusqu’au 15 octobre 2018 pour envoyer leur candidature et espérer rejoindre les 300 villes labellisées des deux précédents millésimes. Alors que les pratiques sportives sont en pleine mutation, le rôle des collectivités locales est essentiel pour rendre accessible et développer l’activité physique et sportive chez les Français, mais également pour contribuer à faire des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 une perspective partagée par toutes et tous. Pour cela, le label ‘Ville Active & Sportive’ récompense les politiques publiques ambitieuses des communes en faveur du développement du sport pour tous. Dans cet objectif, la FDJ, acteur engagé depuis plusieurs années dans l’univers sportif, a souhaité accompagner le développement du label ‘Ville Active & Sportive’. FDJ s’inscrira dans une démarche de promotion des territoires par la mise en valeur du label et des villes lauréates, et de promotion de l’activité et physique accessible pour toutes et tous.

www.unionsportcycle.com

La berce du Caucase : une plante dangereuse !

D’une hauteur moyenne de 2 à 4 m, cette plante invasive, apparemment inoffensive, est redoutée à cause de sa sève phototoxique, pouvant provoquer de graves brûlures et lésions cutanées. Présente aux bords des rivières, sur le bas-côté des routes mais aussi dans les jardins privés et publics, elle fleurit en juin/juillet, le moment opportun pour éliminer les poches de graines non matures. L’ombelle principale, d’environ 50 cm de diamètre, se compose de 50 à 150 rayons, qui portent chacun une ombellule. La lutte contre cette invasive, dotée de feuilles gigantesques, nécessite des équipements de protection appropriés.