Archives de catégorie : Gestion & Indicateurs

Avallon : une nature entretenue pour un juste équilibre

Entrée nord du Parc Naturel Régional du Morvan, la Ville d’Avallon est en pleine mutation pour offrir un cadre de vie plus attractif, agréable et vert à ses habitants. Dans ce contexte, le service ‘espaces verts et environnement’ requestionne ses pratiques pour optimiser les coûts de gestion, mais aussi pour favoriser la biodiversité. Explications avec Pierre Wegmann, responsable du service.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2019, abonnez-vous

Les Herbiers, cohérence et optimisation

Capitale du Bocage vendéen, la Ville des Herbiers, dont l’activité économique dynamique ferait des envieux, poursuit la volonté d’offrir aux habitants davantage d’espaces verts qui, reliés entre eux, apportent une cohérence globale. En parallèle, la gestion des espaces publics se veut aussi plus transversale et durable, notamment par le regroupement des services, pour un cadre de vie amélioré.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2019, abonnez-vous

Cournon-d’Auvergne : accepter, produire, réduire

Inscrite dans la métropole clermontoise, Cournon d’Auvergne est une ville verte dynamique où la forte présence végétale séduit de nouveaux habitants. Avec une politique volontaire de la municipalité pour végétaliser l’espace public, le service ‘espaces verts’, qui a revu en profondeur ses pratiques, a de quoi faire. Explications avec Jean-Claude Châtillon, responsable du service.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2018, abonnez-vous

Dreux : moderniser pour optimiser

Dans l’Eure-et-Loir, aux portes de la région parisienne, la Ville
de Dreux modernise peu à peu ses espaces verts, à la fois
pour rendre attractivité et vie à la cité, mais aussi pour optimiser
les coûts et temps de gestion. Une logique et des actions indispensables à mettre en place, surtout quand de nombreux projets et requalifications urbaines sont à l’œuvre pour plus
de nature en ville, gage de bien-être pour les habitants.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2018, abonnez-vous

Digne-les-Bains : polyvalence toute l’année !

Préfecture des Alpes de Haute-Provence, Digne-les-Bains séduit par son cadre naturel d’exception. Tourisme vert l’été et thermalisme l’hiver, les agents du service ‘parcs et jardins’ jonglent habilement d’une mission à l’autre pour assurer une qualité constante
des différents espaces de nature en ville, supports des nombreux évènements culturels qui rythment l’année.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

Melun : gérer plus, gérer mieux

Préfecture de la Seine-et-Marne, Melun est caractérisée par une forte urbanisation où le végétal, par petites poches, participe à aérer la ville. Avec un métier en évolution, notamment par la limitation de l’utilisation des produits phytosanitaires et une vision paysagère plus transversale, le service ‘espaces verts’ melunais teste de nouvelles pratiques pour plus d’efficacité en faveur d’une plus grande biodiversité.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2018, abonnez-vous

Narbonne : s’adapter au changement climatique

Dans l’Aude, aux portes du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise entre maquis et garrigues, la belle Narbonne accueille avec chaleur et enthousiasme. Le défi est grand pour la Ville : continuer à améliorer le cadre de vie par le végétal, tout en gérant les risques d’incendie, de sécheresse et d’inondation. Une adaptation au changement climatique et aux surfaces en augmentation avec, certes, un effectif constant depuis 10 ans, mais des budgets en baisse.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2018, abonnez-vous

Entre végétal et minéral, une gestion optimisée

Bayeux, ville chargée d’histoire, recherche l’équilibre entre patrimoine bâti remarquable et végétalisation, au service du bien-être de la population et de l’attractivité touristique.
Le végétal s’immisce ainsi peu à peu dans le minéral, le service espaces verts mettant alors en œuvre différentes stratégies pour gérer de façon qualitative et économe les espaces
de nature en ville.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2018, abonnez-vous

Vertou : préserver les ressources pour économiser !

En Loire-Atlantique, près de Nantes, la ville de Vertou est un poumon vert au bord de la Sèvre de Nantaise, l’eau étant alors un élément prégnant. La municipalité s’attache à conserver ce patrimoine naturel et à le renforcer par une gestion naturaliste en accord avec la préservation des ressources, et cela dans l’optique de faire plus avec moins.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2018, abonnez-vous

Cenon : économiser, motiver et mutualiser

cenon

Face à Bordeaux, en rive droite de la Garonne, la ville de Cenon possède un important patrimoine végétal particulièrement recherché dans le milieu très urbanisé de la métropole. Pour gérer celui-ci, le service espaces verts cenonnais mise sur une gestion différenciée adaptée, la motivation de ses troupes et l’intégration
de ses espaces végétalisés à une stratégie globale de territoire.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2018, abonnez-vous