Archives de catégorie : Gestion & Indicateurs

Angoulême : motivation des équipes et implication des habitants

gestion-indic-angouleme

La Ville d’Angoulême, préfecture de la Charente, est connue pour ses multiples festivals. Elle accueille ainsi plus de 500 000 visiteurs par an et doit alors offrir une image de ville propre, verte et accueillante. Mais comment continuer à proposer des espaces qualitatifs alors que les budgets se réduisent ? Mutation des espaces et gestion différenciée sont des outils efficaces pour relever le défi…

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2017, abonnez-vous

Clermont-Ferrand : transformer les espaces pour gagner en efficience

clermont

Capitale historique de l’Auvergne, la ville de Clermont-Ferrand a su, en seulement 3 ans, mettre en place une gestion durable de ses espaces verts respectueuse de son environnement, entre plaines, versants urbanisés et espaces plus naturels. La transformation de la vocation des espaces, l’évolution des plantations et l’investissement dans du matériel alternatif sont les clés d’une mutation réussie.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2017, abonnez-vous

Castelnaudary : l’environnement au cœur des préoccupations

castelnaudary

Dans l’Aude, à Castelnaudary, la préservation des ressources et de l’environnement est primordiale, le cadre paysager étant particulièrement riche et participant grandement à l’attractivité de la ville. De multiples pratiques mises en place permettent de faire mieux avec moins, en restant très ancré dans ces préoccupations de développement durable.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Sète : une gestion durable des ressources pour des espaces plus naturels

sete

Située dans le département de l’Hérault, Sète a été la ville la plus sèche de France en 2015 avec seulement 305 mm de pluie.
Elle porte donc une attention toute particulière à sa consommation en eau et à la préservation de ses différents espaces : cœur de ville, bords de mer, quais du canal, étang du Thau, forêt du Mont
Saint-Clair… toutes ces entités participent à la richesse du cadre
de vie de Sète, entre eau et forêts.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Maisons-Alfort, des économies vertes

maison-alfort

C’est une émulation de la part de la population qui s’opère ici autour de la politique résolument durable menée par Maisons-Alfort, première ville de France en termes d’économies énergétiques. Géothermie, économie d’eau et d’éclairage, gestion différenciée, serre et ferme pédagogique… les initiatives ne manquent pas pour faire baisser la note tout en rendant la ville toujours plus verte et vivable.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2017, abonnez-vous

Bourg-en-Bresse : un ‘projet de service’ écologique et économique !

bourg-en-bresse

Pour allier changement des pratiques, accroissement des surfaces en gestion et viabilité financière, les espaces verts ont mis en place un projet de service intégré à la politique des élus intitulée ‘Ma ville nature’. Au programme : approches managériales participatives, protection de l’environnement, valorisation de la biodiversité, démocratie participative et à la clé… des économies pour une ville plus verte !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2017, abonnez-vous

Saint-Etienne : verts et rationnels !

saint-etienne

Dans le cadre des actions en faveur d’une ville plus verte, le service espaces verts veille de près à la faisabilité ‘après-livraison’ des projets d’aménagement. Faciliter la gestion et professionnaliser les équipes lui permettent de mieux absorber de nouvelles surfaces
à entretenir.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2016, abonnez-vous

Enregistrer

Toulon gagne en performance !

toulon

Avec pour volonté de renforcer l’image verdoyante et exemplaire de Toulon au sein de la région provençale, la politique municipale renforce ses engagements en faveur du développement durable et de la qualité du cadre de vie. Baisse des dotations oblige, le service espaces verts se réorganise et redouble d’efforts pour répondre à ces objectifs tout en veillant à sa viabilité économique.

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 175 Octobre 2016,
abonnez-vous