Archives de catégorie : Hygiène publique

Le pigeon des villes, risques et gestion

Pour le pigeon biset (Columba livia), nos milieux urbains sont particulièrement accueillants, lui en offrant de nombreuses possibilités de nicher et de se nourrir. Ainsi se retrouve-t-il
en densité très importante, provoquant dégâts sur les bâtiments et plaintes des habitants. Avec un comportement modifié par le milieu urbain, il s’agit alors de gérer les populations en mettant en œuvre méthodes d’éloignement et sensibilisation auprès des habitants pour, notamment, stopper le nourrissage illégal.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre- Décembre 2019, abonnez-vous

Pour des plans d’eau en bonne santé !

Qu’elle soit ornementale ou sanitaire, la bonne santé des plans d’eau est primordiale pour une collectivité qui gère des pièces d’eau d’agrément, un bassin de récupération d’eaux de pluie, un plan d’eau de loisirs… Mais le développement d’algues, l’arrivée de plantes invasives ou encore l’envasement menacent bien souvent l’équilibre de ces milieux aquatiques fermés, phénomènes amplifiés par des températures de plus en plus élevées tout au long de l’année. Divers moyens, mécaniques ou biologiques, sont alors à votre disposition.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2019, abonnez-vous

Moustiques, une diversité de solutions

Chaque année, surtout durant l’été, le calvaire recommence : des piqûres de moustiques incessantes, et cela, même dans nos parcs et jardins en pleine ville et en plein milieu de l’après-midi. Surtout que ces piqûres sont parfois loin d’être inoffensives, à l’image de celles des moustiques tigres de plus en plus nombreux à cause de l’augmentation des températures ou encore des épisodes d’inondations. Il s’agit alors d’agir à tous les stades de développement, en combinant les moyens de lutte.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2019, abonnez-vous

Lutte anti-moustiques : quelles solutions efficaces ?

La lutte contre les moustiques, et notamment ceux du genre Aedes, Anopheles et Culex, n’est pas à prendre à la légère : en 2018, 96 départements français étaient placés à différents niveaux de vigilance (42 en vigilance rouge, 18 en vigilance orange) et 390 millions de cas de Dengue sont déclarés chaque année dans le monde. Autant donc engager une lutte préventive, ainsi que différents moyens de lutte curative pour protéger la population de vos villes.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2019, abonnez-vous

Rats et rongeurs, quelles méthodes de lutte ?

La lutte contre les rongeurs est désormais une préoccupation majeure pour les villes, avec notamment la recrudescence du rat brun ou surmulot (Rattus norvegicus), du rat noir (Rattus rattus) et de la souris domestique (Mus musculus), tous trois organismes de lutte obligatoire sous certaines conditions. Pour faire face à ces surpopulations de rongeurs, de nombreux dispositifs de lutte sont à disposition, tout cela dans un cadre réglementaire bien défini et qui encourage, désormais, une lutte plus raisonnée.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2019, abonnez-vous

Santé et environnement : les produits biocides contre les rongeurs

Avec le réchauffement climatique, les épisodes d’inondation, la multiplication des espaces verts en ville, l’accroissement des déplacements internationaux et les politiques de propreté
et d’hygiène insuffisantes, les nuisibles se multiplient et on assiste à une recrudescence des rats dans toutes les grandes villes de France. C’est d’autant plus problématique que la prolifération atteint des records : un couple de rat peut être à l’origine de 5 000 descendants par an !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2018, abonnez-vous