Archives de catégorie : Le chiffre

70

Comme la largeur de coupe, en centimètres, du nouveau gyrobroyeur radiocommandé 9500 d’Agria, distribué par Saelen (ici en version prototype). Ce modèle est capable de gravir des pentes de 40 à 45°. A découvrir dès cet été !

5

Comme les degrés moyens que l’on peut gagner en installant des systèmes de brumisation ! En effet, lorsque l’air non saturé vient en contact avec les micro-gouttelettes, l’eau s’évapore (passage de la phase liquide à la phase gazeuse). S’il n’y a pas d’apport de chaleur au cours de cette étape, la chaleur nécessaire à l’évaporation de l’eau ne peut être fournie que par l’air. Il en résulte alors une baisse des températures et une augmentation du degré d’hygrométrie. A tel point que lorsque l’air humide passe, par exemple, de 30 à 80 % d’hygrométrie, les températures s’abaissent de 20 à 16 °C !

Source : Dutrie

33

Comme le pourcentage, fixé par Husqvarna, pour réduire ses émissions globales de carbone d’ici 2035. En effet, la marque met aujourd’hui son savoir-faire pour limiter l’impact carbone de ses produits : tous les produits à batterie professionnels sont proposés depuis le 1er janvier avec une empreinte climatique neutre.

3

Comme le taux d’occupation, en pourcentage, des zones humides sur le territoire national (soit environ 1,5 million d’hectares). Malheureusement, les phénomènes de destruction et de dégradation se sont accélérés ces dix dernières années. Or, les zones humides ont un impact important sur le changement climatique, c’était d’ailleurs le thème de la dernière Journée mondiale des zones humides 2019…

Source : LPO

2,7

Comme l’augmentation annuelle, en pourcentage, des émissions de dioxyde de carbone en 2018 par rapport à 2017. (source : bilan ONU, en marge de la COP24). On est bien loin des objectifs des accords de Paris ! D’où l’intérêt, encore une fois, de planter des arbres, de semer du gazon… !

1 500

Comme le nombre d’hectares de pleine terre consommés en 20 ans dans le périmètre du Grand Paris. Daniel Breuiller, vice-président de la métropole du Grand Paris en charge de la nature en ville, espère compenser cette immense perte en recréant autant d’hectares d’espaces verts d’ici 2050.