Archives de catégorie : Le chiffre

2,7

Comme l’augmentation annuelle, en pourcentage, des émissions de dioxyde de carbone en 2018 par rapport à 2017. (source : bilan ONU, en marge de la COP24). On est bien loin des objectifs des accords de Paris ! D’où l’intérêt, encore une fois, de planter des arbres, de semer du gazon… !

1 500

Comme le nombre d’hectares de pleine terre consommés en 20 ans dans le périmètre du Grand Paris. Daniel Breuiller, vice-président de la métropole du Grand Paris en charge de la nature en ville, espère compenser cette immense perte en recréant autant d’hectares d’espaces verts d’ici 2050.

15

Comme le nombre d’années nécessaires à la recherche pour mettre au point une nouvelle variété de gazon.

En savoir plus

« Nous travaillons aujourd’hui sur celles qui seront sur le marché en 2030. Même en anticipant sans cesse, impossible de prédire avec exactitude quel sera le climat et quels nouveaux besoins cela engendrera ! » indique Laurence Poinsard, responsable de la station de recherche de Semences de France à Beuvry-la-Forêt (Nord).

45

Comme le pourcentage de vitesse de chaîne gagné par la nouvelle élagueuse MSA 161 T de Stihl en comparaison de la MSA 160 T.

Dotée d’une vitesse de chaîne et d’une puissance moteur élevées, la tronçonneuse d’élagage à batterie MSA 161 T bouscule les standards. La MSA 161 T gagne plus de 45 % de vitesse de chaîne par rapport à la MSA 160 T qu’elle remplace à la gamme : 16 m/s contre 11 m/s précédemment ! Son frein de chaîne instantané et sa sécurité renforcée par l’ajout d’un bouton supplémentaire permettent de travailler sans danger. La MSA 161 T est équipée de série d’une chaîne haute précision Stihl ¼ Picco ‘Made in Switzerland’. Poids : 2,5 kg (sans batterie). Guide : 30 cm. Batterie 36 V pro Stihl AP 200 : jusqu’à 130 couples/charges (Ø 15 cm).

70

Le végétal absorbe mieux les rayonnements solaires que le surfaces minérales. Par exemple, une surface enherbée absorbe près de 70 % des rayonnements. Il ne faut donc pas hésiter, semons du gazon dans nos villes !
Source : Plante&Cité

1

Dans le domaine de l’éclairage public, le remplacement des lampes à vapeur de mercure restantes et la mise en conformité électrique des réseaux représentent un effort financier pour les collectivités qui est estimé à 1 milliard d’euros (Source : AFE).