Archives de catégorie : Pavés & Dallages

Dalles, pavés… : achetez local !

Recourir à des produits extraits et fabriqués en France, issus d’un savoir-faire respectueux de l’environnement et des hommes, c’est s’assurer de leur qualité et pérenniser les ouvrages qui, au final, s’avèrent moins coûteux.

Pour assurer la pérennité et la qualité d’un ouvrage, mais aussi défendre l’industrie et le savoir-faire français, les professionnels doivent acheter, dans le meilleur des cas, des produits Made in France… des ‘vrais’. Plusieurs labels et certifications, décernés
par des autorités compétentes, attestent l’origine et la conformité des produits.

Principal matériau soumis à des importations massives venant pour la plupart d’Asie : la pierre naturelle. Par exemple, le granit d’importation a fait un bond spectaculaire, passant de 125 000 tonnes en 1997 à près de 470 000 tonnes de nos jours ! Des chiffres alarmants, surtout pour l’industrie française, pourtant capable de répondre à toutes les exigences.
L’environnement paye également un lourd tribu à cause de l’augmentation des transports (impact carbone) et d’une consommation d’énergie importante, notamment pour les produits chauffés, à l’instar de la céramique.
Seulement voilà, le prix de la matière première oriente les choix des professionnels. C’est logique. Mais est-ce pour autant raisonnable ? “La pierre naturelle française ne peut pas faire face aux prix de celle issue de l’importation. C’est indéniable. Mais le temps et l’expérience ont prouvé à maintes reprises qu’un ouvrage qui devait avoir une durée de vie de plusieurs décennies a dû être revu en moins de 5 ans, ou le mériterait étant donné la piètre qualité du rendu final, le taux de salissures et le vieillissement prématuré des produits” indique la société Graniterie Petitjean, basée dans les Vosges. Alors ? Est-ce toujours économique ? Bien sûr que non… “D’après une étude sur la fourniture en pierre naturelle d’un tramway français, il a été démontré que pour un euro économisé, c’est au minimum deux à trois euros qui ne sont pas retournés dans l’économie locale” ajoute l’entreprise.
Au final, la plus-value de la pierre naturelle française, par rapport à une pierre d’importation, est la garantie d’un produit de qualité, une participation à l’économie locale, un effort de limiter l’impact carbone des transports, le respect des conditions de travail… Ce qui est économisé d’un côté (main d’œuvre moins coûteuse, matières premières moins chères…), s’équilibre, dans une démarche globale, avec les bénéfices engendrés par la qualité française (durabilité des produits, bilan carbone plus faible, SAV efficace, suivi des produits…), car un matériau étranger ne répondent pas toujours aux exigences du client final (porosité, résistance à la flexion…). Tout ceci est également valable pour la pierre reconstituée. “La production en France participe à conserver des emplois et à en créer lorsque l’activité est prospère. De plus, nous maîtrisons les aspects sociaux (âge légal pour travailler, horaires, compte pénibilité…)” ajoute Jérôme de Mauroy, directeur marketing et communication du Groupe Fabemi.
D’où, pour ne pas tromper le client, de recourir à des labels et certifications d’authenticité.

Avec le label ‘Origine France Garantie’, facilement reconnaissable, les entreprises vantent le sérieux et la qualité de leurs produits. Pour obtenir ce label, le produit fabriqué doit respecter deux critères : le lieu où le produit prend ses caractéristiques essentielles doit être situé en France, et 50 % au moins du prix de revient unitaire est acquis sur le territoire national.

Des labels sérieux

Contrairement aux formules toutes prêtes qui ne correspondent ni à des normes ni à des standards de qualité, le label ‘Origine France Garantie’ est constitué d’un socle et d’annexes qui déclinent des critères spécifiques pour chaque secteur, voire dans certains cas par catégorie de produits. Tout d’abord, les caractéristiques qui permettront d’apprécier l’aptitude d’un produit à être labellisé et être revêtu du signe distinctif ‘Origine France Garantie’ est le pourcentage du Prix de Revient Unitaire (PRU) acquis en France. Le PRU désigne le prix de revient du produit labellisé en sortie de fabrication. Plus concrètement, le pourcentage de PRU retenu en règle générale pour ouvrir droit à la labellisation est de 50 à 100 %. Bien entendu, le lieu où le produit prend ses caractéristiques essentielles participe à la labellisation. Aucune étape, quelle qu’elle soit, postérieure à une étape donnant au produit ses caractéristiques essentielles ne peut être réalisée à l’étranger. A réception du dossier de demande, réalisé par le propriétaire du produit fini, l’Organisme de Certification (Bureau Véritas, Afnor Certification, FCBA, CERIB et SGS) procède à son examen pour s’assurer que les critères d’attribution du label sont justifiés et que le risque de mettre sur le marché des produits labellisés non conformes est maîtrisé par la pertinence des systèmes de traçabilité et d’autocontrôle mis en place par le demandeur. L’examen du dossier de demande de label donne lieu à la remise d’un rapport d’audit portant avis sur le respect des exigences du référentiel et l’éligibilité à la labellisation. Enfin, l’avis de conformité au référentiel conditionne l’émission, par l’Organisme de Certification, d’un certificat initial numéroté autorisant le demandeur à faire usage du label dans le respect des droits d’usage de la marque et pour les produits objets de la demande. Pour information, en ce début d’année, le Groupe Fabemi a acquis ce label sur son usine des Eoliennes à Donzère, en Drôme Provençale.
Autre label, ou plutôt charte, accréditant l’origine bien française des produits et la préservation de l’environnement : ‘Valeurs Parc Naturel Régional’. Elle justifie que les processus d’extraction et de transformation d’une pierre répondent aux exigences environnementales demandées par les Parcs naturels français. Cette charte permet aussi de travailler en parallèle avec les Parcs pour l’aménagement ou le réaménagement des carrières.
L’indication géographique ‘Granit de Bretagne’ est aussi un label de choix, assurant l’authenticité de produits bruts, semi-finis et finis extraits et fabriqués dans une aire géographique précise.

Les certifications de produits

Ce sont des marques de qualité, issues d’une démarche volontaire de la part des entreprises, qui apportent la preuve que les caractéristiques des produits en termes de qualité, sécurité, durabilité et aptitude à l’emploi, sont conformes aux exigences des normes européennes ou françaises de référence, mais aussi aux exigences complémentaires des référentiels de certification. Ainsi, elles garantissent que les performances des produits sont contrôlées de façon continue par le fabricant et vérifiées périodiquement par l’organisme certificateur. Bref, que les produits soient conformes pour réaliser des ouvrages dans le respect des normes en vigueur (normes NF DTU, fascicules du CCTG…).
Mandaté pour délivrer le label ‘Origine France Garantie’ des produits industriels en béton, le CERIB (Centre d’Etudes de de Recherches de l’Industrie du Béton) est aussi apte à remettre les marquages CE, identifiés par le logo NF et conformes au référentiel de certification NF 405.
Attention donc à bien lire les étiquettes pour consommer local et surtout, responsable.

Article du numéro d’Octobre 2018, abonnez-vous

Bétons décoratifs : conseils et tendances

Revêtement ‘caméléon’, jouant de contraste avec des matérialités différentes et l’univers végétal, le béton est partout, intemporel. Tantôt lisse, coloré, filtrant ou soyeux façon haute couture, les bétons décoratifs deviennent incontournables, et en moins de 48 h, le chantier est prêt ! Aujourd’hui, si le béton désactivé est le plus prisé, les bétons imprimés et drainants gagnent du terrain.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2018, abonnez-vous

Revêtements perméables, les solutions qui fonctionnent !

Pour assurer l’infiltration, sans stagnation temporaire, des eaux
de pluie et de ruissellement, les professionnels disposent d’une multitude de solutions techniques, avérées fonctionnelles pour
de nombreux utilisateurs convaincus : des résines, des revêtements ‘sans béton’ ou au contraire ‘bois-béton’, des pavés drainants,
des dalles alvéolaires… A peu près tous les matériaux traditionnels du marché ont leurs homologues dits perméables !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2018, abonnez-vous

Dalles : des atouts en béton !

Le béton est plein de bonnes surprises pour les professionnels : disposant de nombreuses normes, ce matériau est durable, résistant aux intempéries, parfois drainant et toujours très apprécié pour ses qualités mécaniques et esthétiques. Standard ou sur-mesure, pressées ou moulées, les dalles en béton préfabriquées se caractérisent par une multitude de formes, de textures et de coloris (et oui, le béton n’est pas toujours gris !). Un matériau d’avenir qui plus est inséré dans une logique d’économie circulaire.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2018, abonnez-vous

Embellir jusque dans les caniveaux !

pavage

Assurant l’assainissement et le drainage des eaux de ruissellement en direction d’un système d’évacuation, les caniveaux techniques
ne doivent pas faire oublier leur valeur décorative. Grâce à des fentes ou des grilles au design original, souvent ‘biomimétiques’
et colorées, parfois personnalisables, les fabricants offrent
une occasion unique aux professionnels de dynamiser une surface minérale en prenant soin des détails.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2018, abonnez-vous

Joints en sable polymère : la réussite, étape par étape

pavage

Pour le jointement des dalles et des pavés sur sol souple, le sable
polymère est bien plus avantageux que le sable traditionnel. Utilisé
en pose neuve ou en rénovation, ce produit de haute technologie
conjugue résistance et durabilité, sous réserve d’une parfaite mise
en œuvre.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2018, abonnez-vous

GROUPE SOL

GROUPE SOL copieGROUPE SOL vous fait découvrir Via Verde, la solution brevetée de béton alvéolaire, monolithique et perméable.

Viasols – Filiale du Groupe Sols – Leader français du béton décoratif – profitera du salon Paysalia pour présenter Via Verde®, solution à la fois technique et esthétique qui contribue au façonnage de nos villes de manière durable et responsable.

Avec Via Verde®, le Groupe Sols franchit un pas supplémentaire dans le déploiement des solutions bétons en ville et dans leur périphérie.

Revêtement monolithique, alvéolaire et perméable en béton de ciment, il est coulé en place sur un lit de pose drainant, dont l’épaisseur varie de 120 mm pour les zones de stationnement à 150 mm pour les voies circulées. En raison de ses qualités techniques, mais aussi esthétiques, puisqu’il peut être décliné en version végétalisée ou avec garnissage de granulats, Via Verde® peut aussi bien être déployé sur des plateformes de tramway que sur des zones de stationnement, des voies pompiers, des entrées charretières…

Procédé unique breveté, dont les moules fabriqués en France sont constitués d’un matériau biodégradable issu du recyclage de papiers et cartons, Via Verde® affiche des propriétés d’usage qui en font une solution environnementale idéale et 100 % responsable -> 100% recyclable

Par ailleurs, grâce à ses alvéoles et à sa surface végétalisée, Via Verde® permet une absorption de chaleur et limite ainsi l’effet îlot de chaleur urbain -> Ilot de fraîcheur

De surcroît, Via Verde® assure la collecte et l’infiltration des eaux de ruissellement : 90l/mn version végétalisée et 240l/mn version granulats -> limite l’engorgement des réseaux d’eaux pluviales

Grâce à la conception de ses alvéoles, Via Verde® permet, contrairement aux équipements 100 % végétalisés, l’accès à la circulation des véhicules d’entretien comme aux équipements de tonte et l’aspiration ou le balayage de surface -> Entretien facile

www.viasols.net

Stand Paysalia 5F61

Pierre naturelle :
faites le bon choix !

pavage
Les pierres calcaires, issues de carrières françaises, sont appréciées pour leurs caractéristiques techniques remarquables et leur coloris ‘ passe partout’ (beige, gris…). Marches, gradins, pavés, dalles, couvertines… la pierre calcaire se décline à l’infini.

Brute ou façonnée, la pierre naturelle a de sérieux atouts :
des finitions variées, un rendu esthétique de haute qualité…
Des caractéristiques visuelles propres à chaque type de pierre
(granite, grès, calcaire…). Encore faut-il connaître ses qualités
physiques et mécaniques pour choisir celle qui embellira
tout l’espace public !

Plusieurs critères de sélection sont définis par les gestionnaires de l’espace public : ils veulent bien évidemment des belles pierres (couleurs, formes, finitions…), mais aussi disponibles rapidement sur chantier (respect des délais) et, tant qu’à faire, issues des carrières françaises qui, rappelons-le proposent des produits exceptionnels, dont la qualité n’est plus à prouver. Cependant, les critères purement esthétiques font parfois oublier des caractéristiques qui sont pourtant essentielles dans la sélection de telle ou telle pierre, tant en termes de résistance, de porosité…

Essais d’identité et aptitudes à l’emploi

Pour connaître les caractéristiques d’une pierre, il est préférable de se rapporter aux fiches techniques du fabricant, qui spécifient, conformément à la norme NF B10-601, le lieu d’extraction de la pierre et les caractéristiques qui l’a définissent. Cette approche est primordiale car elle permet d’éviter d’acheter des pierres de Bourgogne qui proviennent des quatre coins du monde, sauf de France !
Les caractéristiques sont regroupées en deux classes d’essai : les essais d’identité et les essais d’aptitude à l’emploi. L’analyse pétrographique, renseigne sur les conditions de gisement et la composition minérale de la pierre.
Concernant l’identité de la pierre :
• la porosité correspond au volume total occupé par les vides, divisé par le volume total de la pierre. Elle confère à la pierre une rugosité de surface, une dureté superficielle, une résistance mécanique et une vulnérabilité chimique en raison de la capacité des fluides à pénétrer la pierre ;
• la masse volumique de chaque matériau, indiquant le degré de compacité de la pierre. Plus il est élevé, plus la pierre est compacte. Par exemple, une pierre calcaire possède une masse volumique comprise entre 1 500 et 2 800 kg/m3, contre 2 500 à 3 000 kg/m3 pour un granite ;
• la résistance à la flexion, contrainte maximale de la fibre d’une éprouvette avant rupture dans un essai de flexion.
Les essais d’aptitude à l’emploi regroupent les caractéristiques principales suivantes, déterminant les performances intrinsèques du matériau :
• la résistance à l’abrasion. Plus la valeur donnée est faible, plus la pierre est résistante à l’usure et donc, à la fréquentation soutenue des piétons, des voitures… ;
• la résistance au gel, mesurée en cycles dégel/gel. En règle générale, dans une zone de gel sévère, des pierres à 144 cycles sont à privilégier, en revanche dans une zone de gel très faible, des pierres aussi à 12 cycles peuvent résister, bien évidemment ces prescriptions sont à appliquer selon le domaine d’emploi (massif, revêtement attaché…)  ;
• la résistance à la compression, indiquant la charge maximale qui peut être ajoutée au matériau avant que celui-ci ne se rompe. Par exemple, la résistance d’une pierre calcaire est estimée entre 2 et 240 N/mm2. Une différence notable lors du choix de tel ou tel produit.
A noter : toutes ces caractéristiques, doivent être données par le fournisseur. En cas de litige, si le poseur n’a pas ces documents, il sera tenu responsable de la qualité de la pierre.

Voici des pavés gris bleu des Vosges. Plusieurs finitions sont possibles : sciée (lisse), flammée, et grenaillée (rugueux).
Voici des pavés gris bleu des Vosges. Plusieurs finitions sont possibles : sciée (lisse), flammée, et grenaillée (rugueux).

Les finitions les plus prisées

Dans l’espace public, des finitions sont à privilégier. Tout d’abord, les finitions flammées (disponibles uniquement sur les marbres, les granites et les pierres calcaires dures), rendant la surface rugueuse. En toute logique, elles réduisent considérablement les risques de glissance. Une propreté avérée également avec des finitions grenaillées et bouchardées, cette dernière ayant tendance à éclaircir le granite, alors que la première uniformise les veines naturelles et les nuances chromatiques. Cependant, les finitions lisses ont toujours la cote. La raison ? Leur coût, plus réduit et l’uniformité de la surface, très confortable à la marche. Mais ce n’est pas une généralité… Par contre, il est préférable d’oublier les finitions polies, accentuant la glissance, et clivées, conservant l’aspect brut de la pierre, ce qui n’est pas toujours agréable sous le pas des piétons.
Cependant, toutes les pierres ne peuvent pas subir les mêmes finitions. Un granite ou une pierre calcaire sont plus appropriées pour subir des finitions variées, alors qu’un marbre sera utilisé avec des finitions lisses.
En France, on extrait, on conditionne et on commercialise des pierres aux finitions multiples. Le choix est large et l’offre de qualité. Pourquoi hésiter ?

Esthétique et identitaire, la pierre naturelle n’en est pas moins un matériau résistant à la circulation des voitures.
Esthétique et identitaire, la pierre naturelle n’en est pas moins un matériau résistant à la circulation des voitures.

Des produits français, des vrais !

Dans le secteur des produits minéraux, produire en France c’est extraire, exploiter et transformer sur le territoire sans qu’aucune de ces étapes ne soit omise. En l’absence de définition légale précise, un produit uniquement conditionné en France, sans être extrait sur le territoire, peut être estampillé ‘made in France’
ou ‘Fabriqué en France’. Ne vous y trompez pas ! D’où l’intérêt de se diriger vers des produits labellisés, où la traçabilité du produit est garantie, ce qui est un avantage indéniable, notamment en cas de conflit avec le distributeur. Le label Origine France Garantie est aujourd’hui le seul qui certifie l’origine française d’un produit. Autre exemple, plus récent : l’Indication Géographique ‘Granit de Bretagne’, un label encourageant la production locale française pour mieux se distinguer de la concurrence étrangère déloyale. Les granitiers qui commercialisent tout ou une partie de leur production sous l’Indication Géographique ‘Granit de Bretagne’, respectent un cahier des charges défini collectivement et homologué par l’Institut national de la Propriété Industrielle). D’autres indications géographiques sont en préparation : Pierre de Bourgogne et Pierres marbrières Rhône-Alpes

pavage4
Des pavés rectangulaires en pierre de Rocherons (Bourgogne) couvrent la place des Pléiades à Courbevoie (92). La finition est flammée pour éviter les glissades des passants pour un résultat très décoratif.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer