Archives de catégorie : Pavés & Dallages

GROUPE SOL

GROUPE SOL copieGROUPE SOL vous fait découvrir Via Verde, la solution brevetée de béton alvéolaire, monolithique et perméable.

Viasols – Filiale du Groupe Sols – Leader français du béton décoratif – profitera du salon Paysalia pour présenter Via Verde®, solution à la fois technique et esthétique qui contribue au façonnage de nos villes de manière durable et responsable.

Avec Via Verde®, le Groupe Sols franchit un pas supplémentaire dans le déploiement des solutions bétons en ville et dans leur périphérie.

Revêtement monolithique, alvéolaire et perméable en béton de ciment, il est coulé en place sur un lit de pose drainant, dont l’épaisseur varie de 120 mm pour les zones de stationnement à 150 mm pour les voies circulées. En raison de ses qualités techniques, mais aussi esthétiques, puisqu’il peut être décliné en version végétalisée ou avec garnissage de granulats, Via Verde® peut aussi bien être déployé sur des plateformes de tramway que sur des zones de stationnement, des voies pompiers, des entrées charretières…

Procédé unique breveté, dont les moules fabriqués en France sont constitués d’un matériau biodégradable issu du recyclage de papiers et cartons, Via Verde® affiche des propriétés d’usage qui en font une solution environnementale idéale et 100 % responsable -> 100% recyclable

Par ailleurs, grâce à ses alvéoles et à sa surface végétalisée, Via Verde® permet une absorption de chaleur et limite ainsi l’effet îlot de chaleur urbain -> Ilot de fraîcheur

De surcroît, Via Verde® assure la collecte et l’infiltration des eaux de ruissellement : 90l/mn version végétalisée et 240l/mn version granulats -> limite l’engorgement des réseaux d’eaux pluviales

Grâce à la conception de ses alvéoles, Via Verde® permet, contrairement aux équipements 100 % végétalisés, l’accès à la circulation des véhicules d’entretien comme aux équipements de tonte et l’aspiration ou le balayage de surface -> Entretien facile

www.viasols.net

Stand Paysalia 5F61

Pierre naturelle :
faites le bon choix !

pavage
Les pierres calcaires, issues de carrières françaises, sont appréciées pour leurs caractéristiques techniques remarquables et leur coloris ‘ passe partout’ (beige, gris…). Marches, gradins, pavés, dalles, couvertines… la pierre calcaire se décline à l’infini.

Brute ou façonnée, la pierre naturelle a de sérieux atouts :
des finitions variées, un rendu esthétique de haute qualité…
Des caractéristiques visuelles propres à chaque type de pierre
(granite, grès, calcaire…). Encore faut-il connaître ses qualités
physiques et mécaniques pour choisir celle qui embellira
tout l’espace public !

Plusieurs critères de sélection sont définis par les gestionnaires de l’espace public : ils veulent bien évidemment des belles pierres (couleurs, formes, finitions…), mais aussi disponibles rapidement sur chantier (respect des délais) et, tant qu’à faire, issues des carrières françaises qui, rappelons-le proposent des produits exceptionnels, dont la qualité n’est plus à prouver. Cependant, les critères purement esthétiques font parfois oublier des caractéristiques qui sont pourtant essentielles dans la sélection de telle ou telle pierre, tant en termes de résistance, de porosité…

Essais d’identité et aptitudes à l’emploi

Pour connaître les caractéristiques d’une pierre, il est préférable de se rapporter aux fiches techniques du fabricant, qui spécifient, conformément à la norme NF B10-601, le lieu d’extraction de la pierre et les caractéristiques qui l’a définissent. Cette approche est primordiale car elle permet d’éviter d’acheter des pierres de Bourgogne qui proviennent des quatre coins du monde, sauf de France !
Les caractéristiques sont regroupées en deux classes d’essai : les essais d’identité et les essais d’aptitude à l’emploi. L’analyse pétrographique, renseigne sur les conditions de gisement et la composition minérale de la pierre.
Concernant l’identité de la pierre :
• la porosité correspond au volume total occupé par les vides, divisé par le volume total de la pierre. Elle confère à la pierre une rugosité de surface, une dureté superficielle, une résistance mécanique et une vulnérabilité chimique en raison de la capacité des fluides à pénétrer la pierre ;
• la masse volumique de chaque matériau, indiquant le degré de compacité de la pierre. Plus il est élevé, plus la pierre est compacte. Par exemple, une pierre calcaire possède une masse volumique comprise entre 1 500 et 2 800 kg/m3, contre 2 500 à 3 000 kg/m3 pour un granite ;
• la résistance à la flexion, contrainte maximale de la fibre d’une éprouvette avant rupture dans un essai de flexion.
Les essais d’aptitude à l’emploi regroupent les caractéristiques principales suivantes, déterminant les performances intrinsèques du matériau :
• la résistance à l’abrasion. Plus la valeur donnée est faible, plus la pierre est résistante à l’usure et donc, à la fréquentation soutenue des piétons, des voitures… ;
• la résistance au gel, mesurée en cycles dégel/gel. En règle générale, dans une zone de gel sévère, des pierres à 144 cycles sont à privilégier, en revanche dans une zone de gel très faible, des pierres aussi à 12 cycles peuvent résister, bien évidemment ces prescriptions sont à appliquer selon le domaine d’emploi (massif, revêtement attaché…)  ;
• la résistance à la compression, indiquant la charge maximale qui peut être ajoutée au matériau avant que celui-ci ne se rompe. Par exemple, la résistance d’une pierre calcaire est estimée entre 2 et 240 N/mm2. Une différence notable lors du choix de tel ou tel produit.
A noter : toutes ces caractéristiques, doivent être données par le fournisseur. En cas de litige, si le poseur n’a pas ces documents, il sera tenu responsable de la qualité de la pierre.

Voici des pavés gris bleu des Vosges. Plusieurs finitions sont possibles : sciée (lisse), flammée, et grenaillée (rugueux).
Voici des pavés gris bleu des Vosges. Plusieurs finitions sont possibles : sciée (lisse), flammée, et grenaillée (rugueux).

Les finitions les plus prisées

Dans l’espace public, des finitions sont à privilégier. Tout d’abord, les finitions flammées (disponibles uniquement sur les marbres, les granites et les pierres calcaires dures), rendant la surface rugueuse. En toute logique, elles réduisent considérablement les risques de glissance. Une propreté avérée également avec des finitions grenaillées et bouchardées, cette dernière ayant tendance à éclaircir le granite, alors que la première uniformise les veines naturelles et les nuances chromatiques. Cependant, les finitions lisses ont toujours la cote. La raison ? Leur coût, plus réduit et l’uniformité de la surface, très confortable à la marche. Mais ce n’est pas une généralité… Par contre, il est préférable d’oublier les finitions polies, accentuant la glissance, et clivées, conservant l’aspect brut de la pierre, ce qui n’est pas toujours agréable sous le pas des piétons.
Cependant, toutes les pierres ne peuvent pas subir les mêmes finitions. Un granite ou une pierre calcaire sont plus appropriées pour subir des finitions variées, alors qu’un marbre sera utilisé avec des finitions lisses.
En France, on extrait, on conditionne et on commercialise des pierres aux finitions multiples. Le choix est large et l’offre de qualité. Pourquoi hésiter ?

Esthétique et identitaire, la pierre naturelle n’en est pas moins un matériau résistant à la circulation des voitures.
Esthétique et identitaire, la pierre naturelle n’en est pas moins un matériau résistant à la circulation des voitures.

Des produits français, des vrais !

Dans le secteur des produits minéraux, produire en France c’est extraire, exploiter et transformer sur le territoire sans qu’aucune de ces étapes ne soit omise. En l’absence de définition légale précise, un produit uniquement conditionné en France, sans être extrait sur le territoire, peut être estampillé ‘made in France’
ou ‘Fabriqué en France’. Ne vous y trompez pas ! D’où l’intérêt de se diriger vers des produits labellisés, où la traçabilité du produit est garantie, ce qui est un avantage indéniable, notamment en cas de conflit avec le distributeur. Le label Origine France Garantie est aujourd’hui le seul qui certifie l’origine française d’un produit. Autre exemple, plus récent : l’Indication Géographique ‘Granit de Bretagne’, un label encourageant la production locale française pour mieux se distinguer de la concurrence étrangère déloyale. Les granitiers qui commercialisent tout ou une partie de leur production sous l’Indication Géographique ‘Granit de Bretagne’, respectent un cahier des charges défini collectivement et homologué par l’Institut national de la Propriété Industrielle). D’autres indications géographiques sont en préparation : Pierre de Bourgogne et Pierres marbrières Rhône-Alpes

pavage4
Des pavés rectangulaires en pierre de Rocherons (Bourgogne) couvrent la place des Pléiades à Courbevoie (92). La finition est flammée pour éviter les glissades des passants pour un résultat très décoratif.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Pierres reconstituées : l’élégance minérale

pavage

Et si les pierres reconstituées gagnaient du terrain dans l’espace
public ? Possible. A dire vrai, au regard des derniers catalogues
des pointures de la pierre reconstituée, la modernité côtoie
la rusticité, jusqu’à, parfois, se combiner harmonieusement
pour former des dalles atypiques, voire mimétiques, aux textures tantôt prononcées ou digne d’un velours, aux couleurs sobres,
un brin ‘chic’… Alors, quoi de neuf dans l’espace public ?

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Toiles tissées : non aux adventices, oui à la reprise des végétaux !

toile-tissee

Incontournables à la plantation, les solutions de paillage s’inscrivent dans une logique d’entretien durable des plantations de haies, de massifs ou de talus. Parmi les technologies encore utilisées majoritairement : les toiles de paillage tissées, assurant un rempart efficace contre la levée des adventices, pour peu qu’elles soient installées correctement.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Août-Septembre 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Béton désactivé : l’importance de la mise en œuvre

beton

Disponible sous une palette de couleurs variées, le béton désactivé s’impose comme le revêtement de référence, offrant ainsi aux professionnels la possibilité de varier les styles et les compositions. A condition, bien entendu, d’une mise en œuvre conforme aux règles de l’art, résumée en 5 étapes.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2017, abonnez-vous

Enregistrer

La Grande-Motte : une vague en béton préfabriqué !

paves

Et si s’inspirer du patrimoine naturel local pour concevoir
un revêtement de sol assurait son succès ? Cette idée surprenante
mais novatrice a été mise en pratique à la Grande-Motte (34),
où un designer réputé et un fabricant de modules en béton
préfabriqué ont imaginé des dalles couvertes de stries en forme
de ‘vagues’ pour habiller le sol de l’avenue de Melgueil, récemment
requalifiée. Ambiance bord de mer au cœur de la ville !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Revêtements drainants : place aux pavés !

paves

Avec l’expansion des surfaces perméables, censées infiltrer
les eaux pluviales en profondeur, les matériaux drainants apportent
des solutions techniques fonctionnelles. Si le stabilisé, la résine
et certains bétons décoratifs sont privilégiés, les nouvelles gammes
de pavés drainants s’avèrent tout aussi efficaces et, de surcroît,
très esthétiques, ce qui ne gâche rien.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Revêtements alvéolaires : pour des sols stables et imperméables !

alveoles

Solutions généralement peu coûteuses, les revêtements alvéolaires permettent de stabiliser des allées piétonnes, des zones de stationnement et des voies circulables. Avec un accroissement volontaire des surfaces perméables pour favoriser l’infiltration des eaux à la parcelle, les alvéoles sont en plein développement.
A condition d’utiliser le bon produit qui saura allier qualité
et durabilité.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2017, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Résines : nouveaux modes d’application, nouvelles formules…

resines

Revêtements perméables par excellence, les résines sont traditionnellement étalées sur une couche de graves drainantes, dont la composition varie selon la charge et l’intensité du trafic. Un procédé d’application fonctionnel, performant sur le plan hydraulique, mais qui ne représente pas toute l’offre du marché. Des fabricants proposent en effet des supports de coulée en polypropylène, alors que d’autres promeuvent de nouvelles résines, très faciles à installer, proches d’un béton drainant et, qui plus est, inertes pour l’environnement.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2017, abonnez-vous

Enregistrer