Archives de catégorie : Pavés & Dallages

Pavés drainants, pavés rafraîchissants !

Pour lutter contre les îlots de chaleur urbains, mais aussi déconnecter les eaux pluviales du tout à l’égout, de plus en plus de collectivités installent des pavés drainants, caractérisés
aujourd’hui par des coefficients de perméabilité très importants, frôlant parfois les 26 000 L/s/ha. Avec ces solutions avérées efficaces, élus et gestionnaires d’espaces publics disent stop aux températures excessives et aux inondations !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre- Décembre 2019, abonnez-vous

Les graviers, la tendance minérale

Un large choix de graviers permet d’aménager sans trop de difficultés et à moindre coût des cheminements et des zones de stationnement dignes de ce nom, avec ou sans dalles alvéolaires en supports. Quels sont les granulats à privilégier ? Quelles sont les dernières tendances ? Eléments de réponse.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2019, abonnez-vous

Jouez avec les matériaux, les formats…

Solides et fonctionnels, les pavés et les dalles répondent à des objectifs précis : constituer au sol un revêtement résistant aux contraintes du site d’implantation (circulation piétonne, stationnement…), souvent en écho aux façades minérales du bâti, réaliser une surface stable et perméable, mettre en valeur des matériaux issus d’une production locale dans une logique d’économie circulaire (et de bilan carbone)… D’un point de vue
esthétique, ces modules doivent offrir un large choix de styles, dynamisant ainsi le cadre de vie. A cette demande, les fabricants proposent des références, classiques et intemporelles, et des nouveautés anti-morosité !

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Août-Septembre 2019, abonnez-vous

Béton désactivé : des experts dévoilent tout !

Le béton désactivé est aujourd’hui la finition incontournable des revêtements urbains. Dernières tendances observées : l’utilisation de deux ou trois granulats différents, parfois luminescents et apportés par cloutage dans la formulation du béton, ainsi que
le développement croissant des pâtes cimentaires colorées et des finitions sablées, apparentées à des micro-désactivations. Du calepinage à la protection du béton, voici les conseils des entreprises du secteur.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2019, abonnez-vous

Dalles et pavés : des calepinages plus ‘soft’, une technicité accrue

Bien que les opus multiformats (romains, incertum…) soient toujours plébiscités, notamment dans les sites publics à caractère historique, la tendance est aux ‘bandes à suivre’, avec, de plus en plus souvent, des modules de différentes dimensions et teintes. Les damiers font aussi leur retour. Dans tous les cas, à en croire les poseurs et les fabricants de modules en béton préfabriqué, en pierres naturelles ou reconstituées, les calepinages se simplifient et se personnalisent pour dynamiser tout l’espace public.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2019, abonnez-vous

Produits d’entretien et de protection : des sols remis à neuf !

Pour éliminer durablement les tâches incrustées, les efflorescences, les traces éventuelles de mortier et les mousses, les fabricants proposent toute une gamme de produits d’entretien et de protection. Voici un panel de solutions à ne pas rater, utilisables selon la nature des incrustations et du revêtement en place (pierre naturelle, béton, enrobé…).

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2019, abonnez-vous

Revêtements perméables : des solutions à la loupe

Dans le cadre de la Directive Cadre sur l’Eau (n°2000/60/CE), adoptée par le parlement européen, et la Loi ALUR, visant à mettre en place une politique favorable à la perméabilité des sols urbains, les collectivités se tournent davantage vers les résines et les bétons
drainants. Objectifs : infiltrer les eaux à la parcelle, limiter les risques d’inondation, d’érosion et de pollution des eaux pluviales, lutter contre les îlots de chaleur et l’appauvrissement des nappes phréatiques.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2019, abonnez-vous

Pierres reconstituées : des valeurs sûres

Des finitions multiples, légèrement texturées ou douces comme du velours, un mimétisme à surprendre tous les inconditionnels de la pierre naturelle, des formats parfaitement calibrés, voire sur-mesure, des matériaux de qualité… La pierre reconstituée a de sérieux atouts. Dernières tendances observées : des teintes ‘crème nuancé’ et gris foncé, des aspects bois, béton brut ou ‘coton, des formats ‘XXL’, des finitions satinées…

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2019, abonnez-vous

Voliges et bordures : des espaces verts au cordeau !

Voliges métalliques, bordures en pierre reconstituée, poutres verticales en bois, linéaires en PVC… Les solutions techniques ne manquent pas pour délimiter des allées piétonnes, des massifs, des pieds d’arbres ou déligner des parterres engazonnés. Encore faut-il utiliser les bons produits et les installer dans les règles de l’art. Des entreprises du secteur nous disent tout.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2019, abonnez-vous