Archives de catégorie : Sondage

Sondage

En majorité, les gestionnaires des villes fertiliseront cet automne avec des engrais organiques et à libération lente.

Quelle typologie de fertilisants allez-vous utiliser cet automne  ?

engrais à libération lente 43 %
engrais organiques 41 %
enrobés 7 %
biostimulants 9 %

Sans surprise, les engrais à libération lente et organiques occupent la première place. L’objectif étant de favoriser la mise en réserve des nutriments. Le gazon ne sera que plus résistant le printemps suivant.

sondage

Les gestionnaires des villes souhaitent plus de bancs !

Quel(s) mobilier(s) souhaiteriez-vous implanter davantage dans votre ville ?

Bancs 78 %
Corbeilles 12 %
Barrières 5 %
Potelets 5 %

 

Les résultats sont sans appel, les gestionnaires des villes souhaitent davantage de bancs en ville. les bancs proposent une halte urbaine, toujours bienfaitrice. Ils permettent aussi de poser un autre regard sur la ville et de contempler un parc, un jardin…

Sondage

Les professionnels préfèrent aussi bien les broyeurs à couteaux, à fléaux que mixtes.

Broyeurs, êtes-vous plutôt… ?

Couteaux 36 %
Fléaux 31 %
Les deux… 33 %

 

Au regard des résultats, il semblerait que les professionnels préfèrent aussi bien les broyeurs à couteaux, à fléaux que mixtes, malgré une préférence légèrement supérieure pour les modèles équipés de couteaux. Quoi qu’il en soit le choix des éléments de coupe dépend d’un certain nombre de paramètres : objectifs recherchés (BRF, plaquettes…), végétaux à broyer (ligneux, bois sec, humide, vert…)…

Sondage

Les collectivités préfèrent encore les objets non-connectés !

Etes-vous favorable à la multiplication des objets connectés en ville ? (mobiliers urbains, systèmes d’éclairage, d’arrosage…)

Oui 74 %
Non 26 %

 

Les résultats sont sans appel ! Les collectivités interrogées ne sont pas assez favorables au développement des objets connectés. Capteurs ou autres sondes doivent encore séduire les collectivités.

Sondage

Les collectivités préfèrent largement les broyeurs sur châssis routier

Quel type d’attelage préférez-vous pour un broyeur ?

à déplacement manuel 11 %
porté 3 points 2 %
sur châssis routier 82 %
Autonome sur chenilles 5 %

Sans surprise, les collectivités ont davantage recours à des broyeurs sur châssis routier, facilement transportable à l’arrière d’un fourgon et d’un chantier à un autre. A noter : les broyeurs de moins de 750 kg n’obligent pas le conducteur du véhicule à posséder le permis E.

Sondage

Les collectivités ne sont pas encore suffisamment équipées de pluviomètre.

Etes-vous équipé d’un pluviomètre pour ajuster l’arrosage de vos espaces verts ?

Oui 35 %
Non 65 %

 

Le constat est sans appel. En majorité, les collectivités interrogées ne disposent pas de pluviomètres, qui interdisent momentanément le fonctionnement du système d’arrosage lorsqu’ils détectent un niveau de précipitation prédéterminé. Une fois l’épisode pluvieux terminé, le pluviomètre autorise le programmateur à reprendre un arrosage normal.

Sondage

L’élagage est le secteur le plus externalisé par les collectivités

Quel poste externalisez-vous le plus à des entreprises ?

Le désherbage 20 %
La tonte 23 %
L’élagage 57 %

Sans surprise, les travaux d’élagage sont les plus externalisés par les collectivités, qui s’affranchissent ainsi des risques.

 

Sondage

Cette année, les collectivités construisent de nombreux équipements en accès libre !

Votre collectivité va-t-elle construire un ou plusieurs équipements sportifs en accès libre cette année ?

Oui 67 %
Non 33 %

L’année 2018 est propice au sport en accès libre ! En tous cas, ce sondage révèle que les 2/3 des collectivités ont créé ou vont créer de nouveaux équipements en accès libre dans l’espace public, que sont les aires de fitness, de streetworkout, les parcours de santé, les terrains multisports…

Sondage

Des gestionnaires d’espaces publics ne savent pas ce qu’est une eau usée traitée !

Oui 36 %
Non 32 %
Qu’est-ce qu’une eau usée traitée ? 31 %

A la lecture des résultats, les réponses sont partagées. Entre les partisans de l’eau usée traitée et ceux qui préfèrent l’eau des forages, il y a les gestionnaires d’espaces publics qui ne connaissent pas cet usage. Pour infirmation, il s’agit d’une eau qui, au lieu d’être rejetée en sortie de station d’épuration, est récupérée pour arroser des cultures. En France, seulement 0,1 % du volume global des eaux usées traitées est réutilisé. La marge de développement est donc importante. L’irrigation agricole représente à elle seule 50 % de l’utilisation de ces eaux, et l’arrosage des parcours de golfs, près de 30 %. L’arrosage des espaces verts est à la traîne : à peine 8 % des cas recensés. Pourquoi un tel désintéressement ? L’ignorance certainement, mais aussi deux autres obstacles qui expliquent une certaine réticence pour cette ressource : le prix, certes beaucoup moins élevé que l’eau du réseau, mais toujours plus onéreux aux yeux des gestionnaires qu’un prélèvement direct dans le milieu naturel ou la récupération des eaux de pluie (ceci dit, les eaux usées traitées sont parfois gratuites !) ; et le fait que la France, soumise malgré tout à des épisodes de sécheresse plus prononcés, est encore peu confrontée à la rareté de la ressource. Enfin pour l’instant…

Sondage

Les professionnels utilisent majoritairement des engrais à libération lente

Après les épisodes pluvieux de cet hiver, particulièrement importants, les gazons auront perdu de la vigueur, mais aussi de la densité au printemps. Quelle typologie d’engrais allez-vous utiliser ?

Des engrais organiques 36 %
Des engrais à libération lente 64 %
Des engrais de type ‘agricole’ 0 %

 

A la lecture des résultats, les professionnels utilisent majoritairement des engrais à libération lente. Fort heureusement, les engrais agricoles ne sont pas utilisés.