Archives de catégorie : Végétal en ville

Nécessaire fertilisation des arbres pour une reprise assurée !

Pour favoriser la reprise des arbres, une fertilisation juste et raisonnée est nécessaire pour que l’arbre puisse surmonter la transplantation et s’ancrer mieux dans le sol, en favorisant le développement racinaire. A la plantation et durant les deux années suivantes, la fertilisation des arbres permet ainsi de contrebalancer le fonctionnement artificiel et l’hétérogénéité des sols urbains. Conseils pour une fertilisation raisonnée.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Novembre-Décembre 2018, abonnez-vous

Marque ‘Fertilisant durable’, pour un retour à la terre

Avec des ressources en matières premières et en énergies non renouvelables qui s’amenuisent, s’inscrire dans une logique d’économie circulaire, où l’on rend à la terre ce qu’elle nous a offert, devient une nécessité. La marque ‘Fertilisant durable’, lancée
à l’automne 2016, propose ainsi aux utilisateurs d’identifier des amendements organiques, engrais organiques et organo-minéraux garantis d’origine circulaire, afin de s’inscrire dans un cercle vertueux respectueux de la Terre.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Octobre 2018, abonnez-vous

Fertilisation d’automne : nourrir les gazons !

La fertilisation d’automne permet de constituer ou reconstituer les stocks d’éléments nutritifs nécessaires au bon développement des végétaux, avant la période hivernale. Pour être efficace, elle doit être raisonnée, c’est à dire correspondre aux besoins nutritifs des végétaux et à l’état du sol. Le gazon, comme les autres végétaux a lui aussi besoin d’être nourri pour rester vert et en bonne santé.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Août-Septembre 2018, abonnez-vous

La berce du Caucase : une plante dangereuse !

D’une hauteur moyenne de 2 à 4 m, cette plante invasive, apparemment inoffensive, est redoutée à cause de sa sève phototoxique, pouvant provoquer de graves brûlures et lésions cutanées. Présente aux bords des rivières, sur le bas-côté des routes mais aussi dans les jardins privés et publics, elle fleurit en juin/juillet, le moment opportun pour éliminer les poches de graines non matures. L’ombelle principale, d’environ 50 cm de diamètre, se compose de 50 à 150 rayons, qui portent chacun une ombellule. La lutte contre cette invasive, dotée de feuilles gigantesques, nécessite des équipements de protection appropriés.

Amender les fosses d’arbres à la plantation

Offrir un substrat fertile est une des conditions pour la reprise optimale des arbres en milieu urbain. Pour cela, les amendements organiques sont particulièrement adaptés pour reconstituer un substrat de bonne qualité. En améliorant la structure du sol en place,
ils permettent de limiter les apports de terre végétale, celle-ci se faisant de plus en plus rare et étant souvent de qualité et de traçabilité incertaines.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Juin-Juillet 2018, abonnez-vous

Sols urbains : prendre en compte leur potentiel

Les sols sont essentiels pour nos écosystèmes en remplissant un rôle important dans le cycle du carbone, en stockant et en filtrant l’eau et en améliorant la résilience face aux inondations et aux sécheresses. Cependant, en ville, trop peu de personnes prennent en compte
leur potentiel car ils sont souvent hétérogènes et pauvres en éléments nutritifs. Pourtant, de nouvelles pistes existent pour valoriser les sols en place en évitant alors la consommation
des ressources naturelles et agricoles.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mai 2018, abonnez-vous

Engrais à libération lente : fertiliser doucement mais sûrement !

Avec l’arrivée du printemps, la nature redémarre. Gazons d’ornement et massifs fleuris ont alors parfois besoin d’un coup de pouce pour entamer la nouvelle saison dans de bonnes conditions. Les engrais à libération lente sont alors une bonne solution pour apporter de façon raisonnée, tout au long de l’année, les éléments nutritifs et oligo-éléments nécessaires en limitant les risques de lessivage dans les nappes phréatiques.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro d’Avril 2018, abonnez-vous

La mycorhization des sols urbains

Les mycorhizes sont de véritables alliées pour le développement pérenne des végétaux, surtout en ville dans des sols maintes fois remaniés, souvent pauvres et où l’eau vient à manquer. La mycorhization des sols permet, dans une logique d’économie circulaire, d’améliorer la qualité des substrats en place, évitant alors de devoir importer des terres végétales agricoles de plus en plus précieuses.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Mars 2018, abonnez-vous

La lutte contre l’ambroisie, un enjeu de santé publique

ambroisie

En décembre dernier, le colloque ‘Alerte aux invasives’, a tiré la sonnette d’alarme sur les impacts sanitaires et économiques que cause l’ambroisie. Ainsi, ce sont 23 millions d’euros de frais de santé estimés en 2016 pour la seule région Auvergne-Rhône-Alpes…
De quoi largement encourager une véritable lutte collective qui doit, cependant, s’organiser aux différents échelons territoriaux.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Février 2018, abonnez-vous

Biostimulants,
usages et avantages

L’usage des biostimulants est de plus en plus répandu dans le monde
du paysage, mais encore peu chez les collectivités. Pourtant,
ces produits issus pour la plupart du recyclage des déchets
permettent, en gérant mieux les ressources, de stimuler
des processus naturels propices à la bonne installation
et au bon développement des végétaux.

Retrouvez l’intégralité de l’article
dans le numéro de Janvier 2018, abonnez-vous