Jean-Pierre Gueneau : “les collectivités doivent avoir une approche plus systémique des espaces verts”

gueneau

Du 5 au 7 octobre prochain, le congrès annuel organisé par Hortis et son partenaire européen le Word Urban Parks (WUP) accueillera près de 300 professionnels, élus et experts du monde entier, pour partager leur vision sur l’évolution des espaces verts sur le thème retenu cette année : du patrimoine végétal au maillage vert, évolution ou révolution sociétale ? Vaste question, mais le débat sera ouvert, avec de nombreuses expériences concluantes à l’appui, toutes évoquant la contribution nécessaire, voire indispensable, du végétal en ville. Jean-Pierre Gueneau, président d’Hortis, ne manque pas de faire le lien avec les épisodes caniculaires et les inondations qui ont marqué (et marqueront encore ?) l’actualité. Rencontre.

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 175 Octobre 2016,
abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Le jardin, l’humain
et la ville…

entre sensualité
et sensorialité !

jardin-humain-ville

Quels rapports existent-ils vraiment entre le monde du végétal,
l’espace urbain et l’homme ? Des relations saines, mais parfois
conflictuelles, au sein desquelles les paysagistes, les urbanistes,
les élus et la population ne cessent de prendre parti pour l’un
ou pour l’autre dans un total isolement ; mais soyons optimistes :
dans ce triptyque, certes imparfait, se cachent des rapports
jubilatoires, apaisant les tensions du quotidien, éveillant les sens…
Michel Jourdheuil, chargé de missions Jardins à la direction
de l’Action culturelle du Conseil départemental du Val d’Oise,
partagera son expérience à ce sujet lors du prochain congrès Hortis,
qui se tiendra à Albi.

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 175 Octobre 2016,
abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le Parc aux Angéliques, un paysage en devenir

parc-angeliques

Pendant sauvage de la promenade des deux ponts, la rive droite de la Garonne dispose désormais elle aussi de son aménagement paysager. Graphique mais d’une grande sobriété, il donne à voir un parc en maturation… Le reflet d’une conception respectueuse de l’environnement et des moyens de gestion de la collectivité !

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 174 Août-Septembre 2016, abonnez-vous

Murs végétalisés : l’arrosage à la verticale !

murs-vegetaux

Inclure des végétaux dans l’architecture des façades obéit
à des procédés techniques de plus en plus performants.
Si la verticalité de l’ouvrage ne pose aujourd’hui plus de problèmes
de conception ni de maintien, l’aplomb de la structure est
un véritable défi pour les professionnels de l’arrosage. Hauteur
du mur, coefficient de pénétration du substrat, temps d’arrosage,
régulation de la pression… sont autant de paramètres à prendre
en considération.

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 174 Août-Septembre 2016, abonnez-vous

Enregistrer

Recyclage des déchets verts : quels broyeurs ?

L’aspirateur-broyeur Gruau Spidair 700 IR permet la réduction des tailles de haies et des feuilles jusqu’à 20 fois.

Couteaux, fléaux (parfois les deux !), goulotte orientable, trémie déportée… Autant de caractéristiques techniques qui influencent la qualité du broyat (fin, grossier, défibré, calibré…) et par conséquent, le choix des professionnels, qui doivent s’équiper de matériels adaptés pour valoriser au mieux les déchets verts en paillage, compost, engrais BRF ou plaquettes de chauffage.

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 174 Août-Septembre 2016, abonnez-vous

Désherbage de la voirie : tour d’horizon des solutions alternatives

desherbage

Entre indulgence et tolérance zéro aux herbes spontanées, la reconquête d’un espace public de qualité implique l’utilisation de méthodes mécaniques et thermiques. Mais sont-elles vraiment efficaces pour désherber toutes les surfaces imperméables : trottoirs, allées, surfaces pavées, caniveaux, fils d’eau ? Eléments de réponse.

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 174 Août-Septembre 2016, abonnez-vous

Mâts et lanternes :
la nouvelle identité
des villes !

eclairage-mats

Un design finement sculpté, des courbes d’une grande pureté,
des capacités photométriques discrètes et dynamiques…
les gammes actuelles de luminaires transforment les candélabres
de l’espace public en de véritables sculptures techniques,
à la fois discrètes, élégantes et s’intégrant parfaitement
dans le paysage urbain. Bois, acier, aluminium, céramique, verre…
les matériaux se prêtent à toutes les fantaisies.

Retrouvez l’intégralité de l’article de HP 174 Août-Septembre 2016, abonnez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer