Images

Avis de concession – Directive 2014/23/UE – Avis publié au JOUE et au BOAMP

I – Pouvoir adjudicateur

I.1) Nom et adresse

Mairie de Fougères, 2, Porte Saint Léonard
BP 60111 — 35301 Fougères
Téléphone : 02 99 94 88 00
Courriel : mairie@fougeres.fr
Adresse(s) internet : http://www.fougeres.fr/
Adresse du profil d’acheteur : https://www.megalisbretagne.org/jcms/j_6/accueil

I.2) Communication

Les documents du contrat sont disponibles gratuitement en accès direct non restreint et complet, aux coordonnées ci-dessus. Les informations complémentaires peuvent être obtenues aux mêmes coordonnées.
Les candidatures ou, le cas échéant, les offres doivent être envoyées :
• par voie électronique ou par papier aux coordonnées ci-dessus dans le respect de la réglementation.

II : Objet

II.1) Intitule :
Mise à disposition, installation, maintenance, entretien et exploitation commerciale de mobiliers urbains publicitaires ou non publicitaires.

II.2) Code CPV :
34928400 – Mobilier urbain

II.3) Type de concession :
Concession de services

II.4) Valeur totale estimée :
Montant supérieur au seuil européen (>5.548.000€ HT)

II.5) Information sur les lots
Ce contrat n’est pas divisé en lots

II.6) Critères d’attribution
La concession est attribuée sur la base des critères énoncés dans les documents du cahier des charges.

II.7) Durée de la concession :
Douze (12) ans à compter de la date de notification.

II.8) Information sur les fonds de l’Union européenne
Le contrat ne s’inscrit pas dans un projet/programme finance par des fonds de l’Union européenne.

III : Procédure

III.1) Description
Procédure formalisé – Procédure ouverte

III.2) Date limite de remise des candidatures ou de réception des offres
Date : (14/09/2018) Heure locale : (12:00)

III.3) Langue(s) pouvant être utilisée(s) dans l’offre ou la demande de participation : Française

IV : Renseignements complémentaires

IV.1) Renouvellement
Il s’agit d’une concession non renouvelable

IV.2) Instance chargée des procédures de recours
Tribunal administratif de Rennes
3 Contour de la Motte, 35044 Rennes
Téléphone : 02 23 21 28 28
Adresse internet : http://rennes.tribunal-administratif.fr/

L’Eco-Vallée livre le premier bilan de son référentiel environnemental

des résultats qui témoignent de l’éco-exemplarité des projets de l’Opération d’Intérêt National

Après cinq années de mise en oeuvre du référentiel environnemental ‘Écovallée Qualité’, 84 opérations sur le territoire portées par 34 opérateurs affichent déjà des performances exemplaires grâce à cet outil.

Des résultats prometteurs après cinq ans de mise en oeuvre

Ce référentiel fixe aux acteurs de l’acte de bâtir et d’aménager des objectifs de résultats en matière de management d’opération, de paysage et de biodiversité, de confort, d’énergie, d’eau, de déchets, de déplacements et de gouvernance dans les projets qu’ils développent et les accompagne dans l’atteinte de ces objectifs. Développé par l’EPA en 2012, fruit d’une collaboration et d’un co-financement de l’ADEME (l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), cet outil vise l’excellence environnementale sur l’ensemble du territoire de l’Opération d’Intérêt National située au coeur de la Métropole Nice Côte d’Azur. Il a déjà permis d’obtenir des résultats significatifs :

  • 85 000 m² de foncier préservés qui auraient été construits sans l’existence d’Ecovallée Qualité,
  • 45% de surfaces végétalisées pour chaque opération soit au total 16 hectares d’espaces verts créés,
  • 40% d’eau potable économisée en moyenne par opération,
  • 14 000 Mwh économisés chaque année (l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 3000 foyers),
  • 83% des déchets de chantiers revalorisés –trois ans avant la directive cadre européenne qui fixait un objectif de recyclage de 70 % à l’horizon 2020,
  • Un volume de bois dans les constructions trois fois supérieur à la moyenne nationale,
  • 85 mois de travail pour des personnes en difficulté …

R0c, la nouvelle borne fixe dépolluante et anti-anxiogène

Dynamisée par l’envie de faire disparaitre l’effet anxiogène de la protection urbaine standard, la société française La Barrière Automatique, a conçu une nouvelle borne dépolluante et anti-anxiogène, en partenariat avec SANAE Architecture. La matière dépolluante qui constitue R0c est une résine de synthèse composée de deux tiers de minéraux naturels et d’un faible pourcentage de résines à grande résistance. Elle permet à la borne de purifier l’air environnant pour contribuer à la qualité de l’air urbain et son contact permet de ne pas propager les épidémies bactériennes de ses usagers. Cette matière possède aussi des capacités d’assainissement de l’air basées sur le phénomène naturel de la photocatalyse: au contact d’une lumière naturelle ou artificielle, elle développe de nouvelles propriétés qui ne modifient ni ses qualités physiques ni sa couleur : purification d’air, antibactérien, autonettoyant, éliminateur de produits chimiques.

Colloque scientifique sur les bioagresseurs du buis

L’AFPP (Association Française de la Protection des Plantes) organise les 16 et 17 octobre 2018, dans l’auditorium Thélème de l’Université de Tours, le ‘Colloque scientifique sur les bioagresseurs du buis’. L’accent sera mis sur 3 thèmes : présentation d’un panorama de l’ensemble des problèmes sanitaires du buis, synthèses des connaissances acquises contre les deux principaux fléaux du buis (pyrale et maladies à dépérissement), et état des lieux des moyens de lutte disponibles et à venir. Consultez le programme et retrouvez le bulletin d’inscription sur www.afpp.net

Les arbres en villes pourraient absorber autant de carbone qu’une forêt tropicale !

Un outil de mesure du carbone appelé LiDAR (Light Detection and Ranging) développé par l’Université de Londres (UCL) pour mesurer au sol la quantité de carbone stockée dans les forêts tropicales a été utilisé pour la première fois à Londres dans le quartier de Candem où, d’après les estimations, 85 000 arbres sont présents.

Grâce à cet outil qui permet de créer une image 3D très détaillée de la structure des arbres, l’UCL a mis en évidence le fait qu’un grand parc, tel que celui d’Hampstead Heath à Londres, pouvait stocker jusqu’à 178 tonnes de carbone par hectare ; à comparer avec la valeur médiane pour les forêts tropicales de 190 tonnes de carbone par hectare.
Ce travail de recherche contribue aujourd’hui à mieux connaître le potentiel des arbres urbains sur le stockage du carbone et l’atténuation du changement climatique. Plus spécifiquement, une telle méthode d’évaluation permet non seulement d’identifier les spécificités en matière de services écosystémiques des arbres en milieu urbain par rapport à ceux présents naturellement, mais aussi la valeur apportée par chaque arbre selon l’aménagement urbain. Les auteurs de cette étude scientifique espèrent ainsi que les enseignements aideront à mieux comprendre la valeur des arbres urbains et à influencer les prochaines décisions en matière de planification urbaine.

Source : UK urban forest can store as much carbon as tropical rainforests, UCL News, 26 June 2018.

sondage

Les gestionnaires des villes souhaitent plus de bancs !

Quel(s) mobilier(s) souhaiteriez-vous implanter davantage dans votre ville ?

Bancs 78 %
Corbeilles 12 %
Barrières 5 %
Potelets 5 %

 

Les résultats sont sans appel, les gestionnaires des villes souhaitent davantage de bancs en ville. les bancs proposent une halte urbaine, toujours bienfaitrice. Ils permettent aussi de poser un autre regard sur la ville et de contempler un parc, un jardin…

La phrase

« Une toiture végétalisée est un lieu de biodiversité, en opposition totale aux surfaces ‘asphaltées’ comme je les appelle. Elle contribue à la gestion aussi des eaux pluviales (stockage, rétention, libération progressive dans les réseaux). Un rôle important, surtout pour endiguer les phénomènes d’inondation (…) et réduire les îlots de chaleur » rappelle Christophe Juif, président de l’Association des Toitures et Façades Végétales (Adivet).

En savoir plus

« On parle de quoi en abordant les toitures végétalisées ? On crie haro sur le Sedum ! Oui. Il représente une grande partie de la végétation des toitures végétalisées extensives et semi intensives. Mais ce n’est que la première étape d’une toiture végétalisée, censée être plus fournie et diversifiée afin de remplir pleinement ses fonctions. Une toiture végétalisée est un lieu de biodiversité, en opposition totale aux surfaces ‘asphaltées’ comme je les appelle. Elle contribue à la gestion aussi des eaux pluviales (stockage, rétention, libération progressive dans les réseaux). Un rôle important, surtout pour endiguer les phénomènes d’inondation malheureusement trop nombreux en France. Par ailleurs, ces surfaces vertes, grâce à l’évapotranspiration des végétaux, rafraîchissent l’air ambiant de 0,5 à 3°C en transformant l’eau liquide en vapeur. De quoi limiter les effets des îlots de chaleur, qui affectent en été le bien-être et la santé des citadins (aggravation des symptômes liés à la pollution, déshydratation, fatigue… ».

44

Comme le nombre de nominés, catégorie ‘collectivités’, lors de la 6e édition des Victoires du Paysage.

En savoir plus

Dernièrement, le Jury Technique des Victoires du Paysage composé de 20 personnes (paysagistes concepteurs, entrepreneurs du paysage, pépiniéristes, journalistes de la presse professionnelle, associations professionnelles), s’est réuni pour examiner les 107 dossiers conformes au règlement cette année. Ce Jury a eu la délicate tâche de désigner les aménagements paysagers et les maîtres d’ouvrages nominés, dans les 3 catégories du concours (collectivités, entreprises et particuliers) pour la 2e phase du concours, à savoir les visites techniques sur le terrain par le jury. Au total, 69 dossiers ont été retenus au terme de cette journée, dont 44 nominés dans la catégorie ‘collectivités’. Les prochaines étapes du concours… Après les visites techniques réalisées par le Jury, le Grand Jury délibèrera à l’automne pour désigner les lauréats. Les Prix seront remis le 6 décembre prochain à Paris, en présence d’Erik Orsenna, parrain fidèle des Victoires du Paysage.

www.lesvictoiresdupaysage.com

Accenturba : la nouvelle grille d’arbre ‘Francis’

Venant en complément de la collection Francis, cette grille d’arbre reprend les marqueurs esthétiques des assises : un motif à la fois géométrique et déstructuré inspiré d’un esprit industriel adapté à la tendance contemporaine. Elle est réalisée en tôles d’acier découpées au laser et renforcées par un treillis de plats acier soudés sur chants. La grille est fournie avec son cadre de scellement en acier galvanisé. La finition, en trois phases, reste inchangée selon les standards de la société : grenaillage, anticorrosion riche en zinc cuit au four et peinture poudre polyester qualité architecture cuite au four. Disponibles au choix en divers coloris, selon le nuancier RAL (sans supplément de prix(.